1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : une indemnité pour les jours de congé non pris à la Toussaint à l'hôpital

Les soignants qui renonceront à leurs congés annuels "dans les prochaines semaines" auront droit à une "indemnité compensatrice" de 110 à 200 euros brut par jour, a annoncé Jean Castex.

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de l'Économie Bruno Le Maire le 15 octobre 2020 à Paris
Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de l'Économie Bruno Le Maire le 15 octobre 2020 à Paris Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Jean Castex a rudement répondu à ceux qui pensent que le gouvernement n'a pas agi en n'ouvrant pas davantage de lits de réanimation. Il a notamment souligné qu'il ne fallait pas seulement du matériel mais aussi du personnel pour augmenter les capacités des hôpitaux. Aussi, les personnels soignants vont recevoir une incitation financière pour renoncer à leur congés

Ainsi, les soignants qui renonceront à leurs congés annuels "dans les prochaines semaines" se verront verser une "indemnité compensatrice" d'un montant de 110 à 220 euros brut par jour, a annoncé Jean Castex ce jeudi 15 octobre. 

Cette "indemnité compensatrice de congés annuels non pris" vise à "reconnaître par avance l'engagement des agents qui seront mobilisés par nécessité de service dans les jours et semaines à venir", a justifié le Premier ministre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Hôpitaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants