1 min de lecture Santé

Coronavirus : une chauve-souris à l'origine du virus ?

INVITÉ RTL - L'épidémie de coronavirus qui fait frémir le monde entier provient bel et bien d'animaux, explique Vincent Enouf, directeur adjoint du Centre national de référence virus et infections respiratoire à l'institut Pasteur.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : la chauve-souris à l'origine du virus ? Crédit Image : DALE DE LA REY / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Sarah Belien

Le coronavirus se retrouve en plein cœur de l'actualité en France depuis l'annonce, vendredi 24 janvier, de trois cas sur le territoire national. Vincent Enouf, directeur adjoint du centre national de référence virus et infections respiratoire à l'institut Pasteur, donne plus de précisions sur son origine.

"Depuis le début on pensait que ce n'était pas les poissons sur ce fameux marché (de Wuhan, ndrlr) qui étaient responsables de cette diffusion de l'épidémie, c'était plutôt des animaux," déclare le spécialiste. "Et en effet, aujourd'hui, le réservoir semblerait être les chauves-souris, qui auraient pu infecter ensuite d'autres animaux chassés en forêt". Il faudrait en revanche analyser plus précisément le réservoir afin de savoir précisément d'où le virus est vraiment parti, précise Vincent Enouf.

La maladie est bien connue. À ce jour, il existe six types de coronavirus. "Il en existe quatre qui provoquent des maladies communes comme la grippe, le rhinovirus, des virus que l'on connait. Il y en a deux autres qu'on ne connait qui est le SRAS-CoV et le MERS-CoV. Aujourd'hui on en a un 7e avec ce nouveau virus qui vient de la Chine," explique Vincent Enouf.

Les scientifiques en pleine recherche

Le coronavirus, appelé ainsi pour sa forme qui s'apparente à une couronne, fait l'objet d'une attention particulière auprès des scientifiques en ce moment dans le monde entier. "Le Centre national de référence a détecté ces trois premiers cas. Très rapidement, le vendredi soir, on a mis en culture les prélèvements," précisé le spécialiste, l'institut Pasteur étant le seul établissement en Europe à les posséder pour le moment.

À lire aussi
Un médecin ausculte un patient présentant des symptômes du coronavirus le 17 février 2020 à Wuhan en Chine. coronavirus
Coronavirus : l’OMS tord le cou à plusieurs fake news

L'institut Pasteur est en pleine recherche. "L'idée est d'amplifier ce virus de telle manière à en avoir plus pour pouvoir l'expertiser derrière (...) et pour travailler davantage dessus," a révélé Vincent Enouf. Le résultat de ces recherches permettra à termes de trouver une solution et ainsi endiguer le virus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Animaux Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants