2 min de lecture Santé

Coronavirus : Agnès Buzyn s'attend à de "nouveaux cas" en France

INVITÉE RTL - La ministre de la Santé est l'invitée du Grand Jury. Elle offre son analyse sur l’épidémie de coronavirus qui frappe la Chine.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury d'Agnès Buzyn Crédit Image : SILVERE GERARD/AGENCE1827/RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et AFP

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, tient les compte concernant les patients concernés par le coronavirus chinois sur le territoire français. "Il est probable que de nouveaux cas (en France) soient révélés", a annoncé la ministre sur le plateau du Grand Jury sur RTL ce samedi 26 janvier 2020. "Les cas avérés de coronavirus en France sont au nombre de trois". La ministre offrira une mise à jour des cas français en fin de journée. "Une dizaine de cas sont sous surveillance", précise-t-elle. "La mortalité est beaucoup moins importante que ce que l'on imaginait, mais la contagiosité semble plus importante (…). On se rapproche vers un modèle contagieux mais moins grave. Le virus n'a pas muté", a expliqué la ministre.

"Nous avons une réunion en fin d’après-midi avec le Premier ministre Édouard Philippe pour statuer sur le rapatriement des 800 Français expatriés en Chine. Il y aura des décisions annoncées", a ajouté la ministre de la Santé. 

Les autorités sanitaires avaient annoncé vendredi trois cas confirmés, sur un patient hospitalisé à Bordeaux et deux autres à Paris, soulignant qu'il s'agissait des "premiers cas européens". "Les trois personnes vont très bien, nous sommes tout à fait rassurés sur leur évolution", a déclaré samedi soir le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, lors d'un point de presse. Les trois patients ont été hospitalisés en isolement. Tous étaient récemment arrivés de Chine et avaient séjourné à Wuhan, la grande ville où cette nouvelle infection est apparue en décembre. 

Une "équipe médicale d'accueil" sera mise en place dimanche à l'aéroport de Roissy, permettant notamment la prise en charge des personnes qui présenteraient des symptômes d'une infection par coronavirus, a annoncé le directeur général de la Santé. "C'est une équipe spécifique que nous mettons en place, une équipe avec beaucoup de personnes pour pouvoir répondre au flux", a précisé Jérôme Salomon, rappelant que "de nombreux vols arrivent tous les jours en provenance de plusieurs villes de Chine". 

Il va y avoir des cas.

Pr Yazdan Yazdanpanah
Partager la citation
À lire aussi
Le ministre de la Santé Olivier Véran épidémie
Coronavirus : plus qu'un seul patient hospitalisé en France, annonce Véran

Contrairement à d'autres pays, la France n'a en effet pas mis en place de mesure de contrôle aux frontières des passagers venant de Chine, avec contrôle de température.  
D'autres personnes sont "en détection", a indiqué de son côté le patron du Samu de Paris, Pierre Carli, sans donner de chiffre. "On va avoir des patients suspects, il va y avoir des cas", a renchéri le professeur Yazdan Yazdanpanah, chef du service maladies infectieuses à l'hôpital Bichat de Paris, où deux des patients ont été hospitalisés à l'isolement. 

Agnès Buzyn a estimé vendredi que si la France était le premier pays européen à avoir identifié des cas, c'était "probablement parce que nous avons mis au point le test (de dépistage) très rapidement et que nous sommes capables de les identifier". Elle a répété qu'il n'était pas possible de contrôler les "multiples voies" d'arrivée depuis la Chine ou de "fermer les frontières". L'épidémie se répand rapidement en Chine, avec près de 2.000 cas de contamination dont 56 mortels recensés dimanche. 

Les autorités chinoises cherchent à reprendre la main notamment en restreignant les déplacements. Wuhan et pratiquement toute la province environnante du Hubei ont été ainsi coupées du monde, avec plus de 56 millions d'habitants confinés. Plusieurs pays d'Asie ont identifié des cas. Deux ont également été confirmés aux Etats-Unis, quatre en Australie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Agnès Buzyn Chine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants