1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : quels départements sont concernés par les nouvelles restrictions ?
2 min de lecture

Coronavirus : quels départements sont concernés par les nouvelles restrictions ?

Le masque est de nouveau obligatoire dans 34 départements français, alors que d'autres ont adopté des mesures plus radicales.

Des vacancières remettent leur masque en quittant la plage à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales).
Des vacancières remettent leur masque en quittant la plage à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales).
Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
Victor Goury-Laffont

Port du masque en extérieur, confinement partiel, couvre-feu... Face à une recrudescence des cas, provoquée en large partie par le variant Delta, quelques départements ont fait le choix de remettre en place des restrictions pour endiguer l'épidémie.

Des mesures qui concernent en grande partie des départements touristiques, notamment sur la moitié sud du pays ou en Outre-Mer. Aux Antilles ou sur l'île de la Réunion, la situation est d'autant plus compliquée que la campagne de vaccination avance lentement. En Guadeloupe, par exemple, au 28 juillet, seuls 27,7% de la population avait reçu au moins une doseselon l'Agence régionale de la santé (ARS).

Parmi les restrictions les plus souvent remises en place, on retrouve l'obligation de porter un masque en extérieur, qui avait été levée le 17 juin, l'obligation pour les bars et restaurants de fermer à partir d'une certaine heure ou encore des limites à la taille des rassemblements extérieurs. Voici les principales contraintes en vigueur et les départements concernés :

Port du masque obligatoire

C'est la mesure la plus fréquemment remise en place : le retour du port du masque en extérieur. Au total, 34 départements français sont concernés. Dans certains cas, la règle s'applique sur tout le territoire. C'est le cas dans les Bouches-du-Rhône, les Pyrénées-Orientales, la Seine-Maritime et le Var.

À lire aussi

Dans les 30 autres départements touchés, la règle ne s'applique que dans certaines communes, généralement les plus peuplées, ou dans les zones les plus fréquentées. C'est ce qui est en vigueur dans les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, l'Ariège, l'Aube, l'Aude, la Corse du Sud et la Haute-Corse, le Calvados, la Charente-Maritime, les Côtes-d'Armor, le Finistère, la Haute-Garonne, en Gironde, dans l'Hérault, en Ille-et-Vilaine, dans les Landes, en Loire-Atlantique, Meurthe-et-Moselle, dans le Morbihan, le Nord, l'Orne, le Pas-de-Calais, les Pyrénées-Atlantiques, le Bas-Rhin, la Savoie et la Haute-Savoie, la Somme, le Tarn-et-Garonne, la Vendée et le Territoire de Belfort.

Horaires d'ouverture réduits

Dans d'autres départements, en plus du port du masque, des arrêtés ont été pris pour limiter les comportements qui peuvent potentiellement mener à des situations de contamination. Par exemple, en Gironde, la consommation d'alcool en public a été interdite dans plusieurs zones touristiques, dont Arcachon et Lège-Cap-Ferrret ou encore à Bordeaux.

Dans les deux départements corses, bars et restaurants doivent fermer dès minuit depuis fin juillet. Dans les Pyrénées-Orientales, la fermeture est obligatoire dès 23h, sauf pour quelques établissements qui ont accepté de faire appliquer le passe sanitaire avant même son entrée en vigueur, et qui peuvent donc rester ouverts jusqu'à 2h.

Couvre-feux et limites de déplacements

Les restrictions les plus fortes sont, à ce stade, celles appliquées en Outre-Mer. La Martinique et la Guadeloupe ont tous les deux décidé de se reconfiner en ce début du mois d'août. Les commerces restent ouverts et les restaurants peuvent servir le midi, mais les déplacements au-delà de 10 kilomètres sont interdits. Même régime pour l'Île de la Réunion , où un couvre-feu est en plus appliqué de 18h à 5h du matin.

Dernière contrainte mise en place : à partir du 5 août, les habitants des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy seront soumis à un couvre-feu de 22h à 5h du matin. La mesure courra jusqu'au 20 août au moins.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/