1 min de lecture Confinement

Coronavirus : les propos de Lallement ne sont "pas responsables", selon un syndicat policier

Le haut fonctionnaire, Didier Lallement, s'est excusé après son dérapage sur les malades du Covid-19. Mais le syndicat Alternative Police considère cela insuffisant.

>
Coronavirus : les propos de Lallement ne sont "pas responsables", selon un syndicat policier Crédit Image : Thibault Camus / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Thomas Prouteau édité par Venantia Petillault

Le préfet de police de Paris avait estimé, ce vendredi 3 avril au matin, que "ceux qui se trouvent aujourd'hui dans les services de réanimation, ce sont ceux qui au début du confinement ne l'ont pas respecté".

Ces quelques mots ont fait vivement réagir la classe politique et ont provoqué la colère du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Plus tard, Didier Lallement a dit "regretter". 

Mais ces excuses sont insuffisantes pour Denis Jacob, du syndicat Alternative Police, alors que 600 fonctionnaires de police sont testés positifs au Covid-19 : "Comment peut-on laisser sous-entendre que si l'on est en réanimation c'est de sa faute et que dire à ce moment-là de toutes ces malheureuses personnes qui en sont décédées ? Ce n'est pas responsable de la part d'une autorité. On n'a pas besoin de rajouter ce genre de déclarations à une situation particulièrement anxiogène", dénonce le syndiqué. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants