2 min de lecture Armée

Coronavirus : les militaires ne feront pas "respecter le confinement", dit le colonel Frédéric Barbry

INVITÉ RTL - Frédéric Barbry, porte-parole de l’État-major des armées, assure que 30.000 hommes sont engagés dans la lutte contre le coronavirus en France, mais que les militaires n'ont pas pour mission le maintien de l'ordre.

Yves Calvi 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : les militaires ne feront pas "respecter le confinement", dit le colonel Frédéric Barbr Crédit Image : Ludovic Marin / AFP / POOL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Sarah Ugolini

"Par solidarité vis-à-vis de nos concitoyens, les armées françaises sont entrées en guerre contre le coronavirus", assure sur RTL le colonel Frédéric Barbry porte-parole de l’État major des Armées. L'armée française va livrer 5 millions de masques. "Il s'agit de masques chirurgicaux et la premières livraison a d'ores-et-déjà eu lieu" ce mercredi 18 mars et "il y aura deux livraisons d'ici la fin de la semaine", assure le porte-parole de l’État major des Armées. Il s'agit de masques qui étaient stockés par la DAPSA (La Direction en Approvisionnement de Produits de Santé des Armées) à Chanteau, près d'Orléans. 

L'armée participe au transfert de patients atteints du coronavirus dans différents hôpitaux. Hier, mercredi 18 mars, six patients infectés par le Covid-19 et dans un état grave, ont été évacués de Mulhouse vers Marseille et Toulon, où ils doivent être admis dans des hôpitaux militaires. 

Ce transfert inédit a pour vocation de désengorger les hôpitaux saturés. "C'était une opération toute particulière, car une première mise en œuvre sur le territoire national", assure Frédéric Barbry. Le colonel explique que "ce premier vol s'est effectué de manière remarquable avec un Airbus A330 avec l'Armée de l'air et le Service santé des armées".  Selon lui, "c'est un mini-hôpital volant qui a été mis en oeuvre". Une "première au profit de la population civile, de nos concitoyens" et "il se pourrait qu'il y ait d'autres missions à venir". 

Cinq hôpitaux des armées sont mobilisés avec 147 lits, dont 70 de réanimation

Frédéric Barbry, porte-parole de l’État-major des armées.
Partager la citation

"Les armées sont prêtes à répondre aux différentes socillicitations qui nous seront faites", assure le colonel. Aujourd'hui, "cinq hôpitaux des armées sont mobilisés avec 147 lits, dont 70 de réanimation". Pour autant, le colonel Frédéric Barbry assure quele service de Santé des armées compte 2.500 médecins, sur 250.000 en France. 

À lire aussi
Un rafale survolant la ville de Biscarosse (Landes), le 9 juin 2018 (illustration). armée
Tensions gréco-turques : deux Rafale et deux bâtiments français mobilisés

Pour le porte-parole de l'État-major des armées, leur "mission première est d'assurer le caractère opérationnel de nos forces". "Pendant la crise du coronavirus, les amées françaises restent partiulièrement engagées. On a 30.000 hommes en posture opérationnelle quotidienne et 8.000 hommes sur ls théâtres d'opérations extérieures", assure Frédéric Barbry. Pour autant, le colonel est clair : "Les militaires n'ont pas pour mission de faire respecter le confinement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Coronavirus Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants