1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : les enfants privés, ou presque, d'argent de poche
1 min de lecture

Coronavirus : les enfants privés, ou presque, d'argent de poche

Entre confinements et couvre-feu, le nombre d'enfants recevant de l'argent de poche a baissé. Les autres ont appris à le dépenser autrement.

Le nombre d'enfants recevant de l'argent de poche de leurs parents a diminué de 4% à cause de la crise sanitaire. (image d'illustration)
Le nombre d'enfants recevant de l'argent de poche de leurs parents a diminué de 4% à cause de la crise sanitaire. (image d'illustration)
Crédit : Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Marie Guerrier - édité par Florine Boukhelifa

La crise sanitaire liée à la pandémie de nouveau coronavirus touche aussi l'argent de poche des enfants. Pas de visites chez papi et mamie, rencontres familiales réduites... cette année, les petits billets glissés dans le creux de la main ont diminué. Résultat : une tirelire un peu moins remplie pour les 8-14 ans.

Le nombre d'enfants à recevoir de l'argent pour un événement particulier, comme un anniversaire, a ainsi baissé de 4%. Ceux qui reçoivent de l'argent de poche de leurs parents a lui aussi diminué de 4%. Quant aux enfants qui ne reçoivent aucun argent, le taux est passé de 3 à 5%.

Selon la Fédération bancaire française, la crise sanitaire a également modifié la manière de gérer le budget chez les 8-14 ans. 53% d'entre eux assurent l'avoir mis de côté, principalement les 13-14 ans, qui sont habituellement seulement 40% à épargner. 

La fréquence des achats par mois a également diminué en raison des confinements, du couvre-feu et des fermetures des magasins. Cette crise sanitaire a aussi eu raison de l'achat de bonbons et friandises. Au premier poste de dépenses jusqu'à présent, ils ont été détrônés par les jeux vidéos.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/