1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : le chantier de reconstruction de Notre-Dame de Paris à l'arrêt
2 min de lecture

Coronavirus : le chantier de reconstruction de Notre-Dame de Paris à l'arrêt

Info RTL INFO RTL - Les travaux de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris été stoppés lundi 16 mars en raison de l'épidémie de Covid-19 et des mesures mises en œuvre pour la stopper.

La cathédrale Notre-Dame de Paris le 6 janvier 2020
La cathédrale Notre-Dame de Paris le 6 janvier 2020
Crédit : Philippe LOPEZ / AFP
Paul Turban & Sophie Aurenche

Après le risque de contamination au plomb, c'est au tour de l'épidémie de nouveau coronavirus Covid-19 de mettre à l'arrêt le chantier de consolidation et de reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, détruite partiellement par les flammes le 15 avril dernier. Selon nos informations, le chantier est suspendu jusqu'à nouvel ordre dans le cadre des mesures de lutte contre la pandémie.

Une réunion a eu lieu lundi 16 mars dans la matinée sous la direction du général Jean-Louis Georgelin, président de l'établissement public chargé de la restauration de Notre-Dame, avec l'architecte en chef et les entreprises. Elles ont jugé que l'application des mesures barrières étaient trop difficiles à mettre en œuvre sur le chantier. Il est notamment difficile pour les ouvriers de maintenir les distances de 1 mètre minimum entre eux dans les salles de décontamination au plomb.

Un système d'astreinte persiste pour surveiller le chantier et la cathédrale, où de nombreux capteurs ont été mis en place pour prévenir d'éventuel mouvement de la structure, fragilisée par l'incendie. La sécurité du site continue aussi à être assurée.

Coup dur pour les entreprises

Si l'arrêt du chantier était inévitable, c'est un coup dur pour les entreprises : tout était prêt pour commencer à démonter l'échafaudage mis en place avant l'incendie et qui doit être découpé pour pouvoir commencer les travaux de restauration de la cathédrale à proprement parler.

À lire aussi

Le chantier avait déjà été arrêté à l'été 2019 pendant plusieurs semaines, en raison d'une insuffisance des mesures mises en place pour éviter la contamination des ouvriers au plomb. Avant le second arrêt du chantier, l'objectif fixé par le général Georgelin était de rouvrir l'édifice pour le 16 avril 2024.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/