1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : "La situation est bien plus critique qu'au printemps", alerte François Braun
1 min de lecture

Coronavirus : "La situation est bien plus critique qu'au printemps", alerte François Braun

INVITÉ RTL - Avec 40.000 morts depuis le début l'épidémie, François Braun, président de Samu urgence France, alerte sur la situation du Covid-19 sur le territoire.

Un service de réanimation dans un hôpital, pendant l'épidémie de coronavirus (illustration)
Un service de réanimation dans un hôpital, pendant l'épidémie de coronavirus (illustration)
Crédit : Remko DE WAAL / ANP / AFP
Coronavirus :"La situation est bien plus critique qu'au printemps", alerte François Braun
06:04
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Venantia Petillault

Plus de 40.000 morts en huit mois, une deuxième vague, des services de réanimation saturés et plus de 60.000 nouveaux malades chaque jour... François Braun, président de Samu urgence France décrit la situation très préoccupante de la France quant à l'évolution de l'épidémie. 

"En effet, la situation est bien plus critique qu'au printemps même si cela peut être un peu moins visible. Au printemps il y avait deux régions principalement touchées, aujourd'hui c'est le territoire entier qui est touché à des degrés divers. Nous sommes très inquiets de la semaine qui arrive, elle va être décisive sur des mesures complémentaires et sur la saturation de nos hôpitaux."

Avec des services de réanimation saturés, quelques précautions sont toujours bonnes à prendre pour limiter la propagation du virus, selon François Braun : "Il faut revenir à des choses assez pragmatiques. La doctrine c'est que tout patient  doit bénéficier des meilleurs soins. Pour réussir cela, il faut jouer sur la montre c'est-à-dire diminuer le nombre de malades. Pour ce faire, c'est le confinement, les mesures barrières...  Il faut aussi organiser des prises en charge en dehors de l'hôpital, à domicile par exemple y compris sous  oxygène et ensuite il faut organiser l'hôpital pour avoir des lits disponibles", explique François Braun.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/