1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : l’OMS a-t-elle des raisons de juger plausible la fin de l'épidémie ?
1 min de lecture

Coronavirus : l’OMS a-t-elle des raisons de juger plausible la fin de l'épidémie ?

INVITÉ RTL - Olivier Bouchaud, chef du service des maladies infectieuses à l'Hôpital Avicennes de Bobigny, s'est rangé derrière l'avis de l'OMS ce lundi 24 janvier, qui a indiqué ce week-end qu'Omicron pourrait marquer la fin de l'épidémie de Covid-19 en Europe.

Difficile de s'imaginer aujourd'hui prendre les transports en commun sans porter un masque
Difficile de s'imaginer aujourd'hui prendre les transports en commun sans porter un masque
Crédit : Philippe LOPEZ / AFP
INVITÉ RTL - Coronavirus : l'OMS a-t-elle des raisons de juger plausible la fin de l'épidémie ?
06:50
Pascal Praud & Amandine Bégot - édité par Romain Giraud

Alors que le directeur de l'OMS Europe, Hans Kluge, a estimé "plausible" samedi 22 janvier la fin de l'épidémie de coronavirus sur le continent en raison de la forte contamination des européens par le variant Omicron, Olivier Bouchaud, chef du service des maladies infectieuses à l'Hôpital Avicennes de Bobigny, s'est rangé derrière cet avis qu'il a lui aussi jugé "plausible". 

"On peut concevoir en effet qu'en Europe, dans les semaines ou les mois à venir, le virus ait de grandes difficultés pour continuer à circuler", a-t-il dit, tout en précisant qu'à court terme, cela n'est pas d'actualité en raison des nombreuses contaminations actuelles

Hans Kluge avait pour rappel affirmé samedi qu'"une fois la vague Omicron calmée, il y aura pendant quelques semaines et quelques mois une immunité globale, soit grâce au vaccin, soit parce que les gens seront immunisés en raison de l'infection, et aussi une baisse en raison de la saisonnalité". Des propos tout à fait cohérents selon l'infectiologue : "L'Europe va avoir une couverture vaccinale assez forte, notamment en France, et l'épidémie Omicron, qui touche beaucoup de gens, la complète", a-t-il expliqué, estimant que tout cela "va commencer à faire une vraie barrière à la circulation du virus". 

Enfin, même si l'OMS s'est déjà trompée dans ses estimations, et notamment sur l'utilité du masque au début de l'épidémie en mars 2020, Olivier Bouchaud a tenu a rappeler que l'Organisation mondiale de la santé "n'a pas l'habitude de faire ce genre d'annonce sans avoir un petit peu de biscuit pour assurer ses arrières", en rappelant que le terme "plausible" employé était également "mesuré" et qu'il n'y avait donc aucune certitudes. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/