1 min de lecture Code du travail

Coronavirus et confinement : un salarié peut-il refuser le télétravail ?

Depuis le début du confinement, des millions de Français travaillent depuis leur domicile. Mais un employé peut-il refuser le télétravail ?

Une personne travaillant en télétravail (illustration)
Une personne travaillant en télétravail (illustration)
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Depuis un peu moins de trois semaines, le télétravail est devenu la routine quotidienne de plusieurs millions de Français. L'épidémie de coronavirus et le confinement imposé ont amené les entreprises à s'adapter et de permettre le travail à domicile aux salariés qui peuvent y recourir. Mais cette situation peut-elle être refusée par l'employé ? 

La réponse est non. Car dans cette situation de crise sanitaire, le cas de force majeure permet à l'employeur de vous obliger à travailler depuis votre domicile. S'il estime que vous pouvez télétravailler, vous n'avez pas le droit de refuser. Votre patron peut même aller jusqu'à vous sanctionner en cas de refus de votre part.

La propagation du coronavirus sur l'ensemble du territoire est devenue une question de santé publique et le télétravail constitue une demande du gouvernement qui permet de vous protéger, vous personnellement, mais aussi vos collègues de travail.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Code du travail Confinement Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants