2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus en France : comment sont comptés les morts ?

L'Inserm a révélé le nombre de personnes mortes à domicile de la Covid-19 du mois de mars au 31 mai 2020. Le décompte officiel, lui, tient compte des morts dans les établissements médico-sociaux, comme les Ehpad, et en milieu hospitalier.

Des agents contractuels en combinaisons blanches enterrent les corps des morts du Covid-19 à New York
Des agents contractuels en combinaisons blanches enterrent les corps des morts du Covid-19 à New York Crédit : STEPHANIE KEITH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

C'est un des indicateurs les plus suivis pour mesurer l'évolution de la pandémie de coronavirus. Selon Santé Publique France, 30.544 personnes sont mortes de la Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire, sur un total de 248.158 dont la contamination a été confirmée. 

En plus de ce décompte, l'Inserm a recensé, entre le 1er mars et le 31 mai, 1.871 personnes mortes à domiciles et dont le certificat de décès portait une "mention de coronavirus". La maladie a été confirmée chez 979 des morts, mais il s'agit de "suspicions de Covid-19" pour les 892 autres. 

En Belgique, le nombre de morts a été revu à la baisse, ce mercredi 26 août, passant de 9.996 à 9.878. Les autorités locales affirment que des maisons de repos, équivalent belge des Ehpad, ont compté en double le décès de certains de leurs résidents.

Le décompte français jugé fiable

Le nombre total de décès en France est calculé à partir de remontées dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux, principalement les Ehpad. Un médecin établit un certificat de décès, qui est ensuite transmis à l'état civil puis à l'Insee. Pendant longtemps, le dépistage virologique n'était pas systématiquement effectué, et la cause de certains décès, notamment dans les Ehpad, se fondait donc sur une infection suspectée.

À lire aussi
Une station de ski (illustration) coronavirus
Les infos de 5h - Déconfinement : les stations prêtes à accueillir les touristes, même sans le ski

La limite de cette méthode est le nombre de morts à domicile, dont les chiffres commencent tout juste à arriver. Néanmoins, selon le New York Times, la méthode française reste parmi les plus fiables. Le journal américain détermine ceci en comparant les chiffres officiels de surmortalité, c'est-à-dire le nombre de morts supplémentaires en 2020 par rapport aux années précédentes. En France, ces deux indicateurs, surmortalité et morts du coronavirus, sont d'une valeur similaire, montrant qu'il n'y a priori pas eu de sous-évaluation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants