1 min de lecture Restos du Coeur

Coronavirus : des récoltes de denrées annulées, les Restos du Cœur inquiets

Alors que la collecte annuelle des Restos du Cœur démarre ce vendredi 6 mars, les bénévoles sont inquiets. Ils redoutent de voir baisser les dons en cette période épidémique. La récolte de denrées a été annulée dans les départements les plus touchés.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Coronavirus : des récoltes de denrées annulées, les Restos du Cœur inquiets Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Marie Gingault

Si la propagation de coronavirus inquiète la population et met en péril l'économie, l'épidémie est également crainte par les bénévoles des Restos du Cœur, rapporte l'Agence France Presse. En effet, la campagne débute vendredi 6 mars pour trois jours, et à la veille de la grande collecte annuelle, les Restos redoutent de voir les dons baisser. 

Et pour cause, ce dont ils ont besoin ce sont essentiellement des produits de première nécessité tels que les pâtes, le riz, des conserves ou encore des produits d’hygiène. Or dans de nombreux magasins ces rayons ont été pris d'assaut ces derniers jours. Philip Modolo, le secrétaire général des Restos du Cœur, s'attend à des problèmes d'approvisionnement dans certains magasins.

Sur les 7.000 magasins qui participent à l'opération, 50 ont déjà dû annuler, faute de stocks suffisants. Pas sur non plus que les clients soient au rendez-vous. Ce jeudi 5 mars sur RTL, le président des Restos lance un appel, au micro de Yann Bouchery. "Il y a trois départements dans lesquels la collecte ne se fera pas ce weekend : l'Oise, le Morbihan et la Haute-Savoie"

Les plus démunis n'ont pas à payer le coronavirus

Patrice Blanc, président des Restos du Cœur
Partager la citation

"C'est un appel que l'on lance évidement pour ceux qui seront présents, d'être généreux dans la mesure du possible, ça compensera des absences", ajoute Patrice Blanc. "Les plus démunis n'ont pas à payer le coronavirus", dit le président ce matin sur RTL, avant de conclure : "C'est eux [les plus démunis] qui risquent d'en souffrir encore".

À lire aussi
157.000 places en hébergement d'urgence sont déjà financées par l'État. coronavirus
Confinement : dons, réserve civique... Comment aider les personnes les plus fragiles ?

Il faut dire que cette collecte est cruciale, c'est elle qui permet d'assurer l'aide alimentaire pendant tout l'été. L'an dernier, 8.900 tonnes de denrées avaient été récoltées. Cette fois, si la baisse est trop nette, les Restos du cœur n'excluent pas une nouvelle collecte, dans les mois qui viennent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restos du Coeur Alimentation Associations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants