1 min de lecture Confinement

Coronavirus : des masques réutilisables bientôt disponibles dans les bureaux de tabac

VU DANS LA PRESSE - Des masques destinés au grand public seront vendus dès le 30 avril chez les buralistes, à 5 euros l'unité.

L'entrée d'un bureau de tabac à Evian (illustration)
L'entrée d'un bureau de tabac à Evian (illustration) Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Bastien Hauguel Journaliste

Pour trouver un masque, faudra-t-il privilégier le bureau de tabac à la pharmacie ? La Confédération des buralistes s'est en tout cas engagée : dès le 30 avril prochain, des masques réutilisables, destinés aux professions non médicales et au grand public, seront disponibles à l'achat au sein des milliers de bureaux de tabac restés ouverts pendant le confinement. De quoi faciliter un peu plus la tâche des Français, tandis que les institutions de médecine appellent à généraliser le port du masque dans l'espace public. 

Interrogé par nos confrères du Parisien, Philippe Coy, le président de la Confédération des buralistes, précise que la vente de masques sera réservée dans les premiers jours "aux professionnels de proximité - l'artisan, le plombier, le petit patron, le boulanger, le boucher, etc. - pour aider au redémarrage de l'économie". Chaque buraliste peut dès maintenant passer commande sur une plateforme mise à disposition par la Confédération, au sein de laquelle est référencée plusieurs entreprises où il est possible d'acquérir des masques, indique Le Parisien.

5 euros l'unité

Comme le rapporte le quotidien, les masques seront vendus à 5 euros l'unité. Pour Philippe Coy, il ne s'agit pas de faire de "la spéculation". "Le prix de 5 euros correspond à celui d'un masque en tissu normé, lavable et réutilisable une vingtaine de fois", explique-t-il, en ajoutant "qu'il est fourni avec une notice d'explication". "Il ne s'agit pas d'un masque suspect, vendu à la sauvette sur le trottoir." 

Ces masques vendus au sein des bureaux de tabacs seront notamment produits par le groupe Chargeurs, sous la marque Lainière Santé. L'entreprise indique sur son site Internet que ses masques sont composés "de plusieurs technologies textiles étudiées pour leurs effets barrières filtrants et respirant", rapporte Le Parisien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants