1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : dans quelles régions le masque est-il de nouveau obligatoire ?
2 min de lecture

Coronavirus : dans quelles régions le masque est-il de nouveau obligatoire ?

Ce mercredi, les préfets des départements de la Meurthe-et-Moselle et de l'Hérault ont annoncé le retour du port du masque obligatoire en extérieur dans certaines communes.

Une femme portant un masque de protection à Lyon, le 31 août 2020.
Une femme portant un masque de protection à Lyon, le 31 août 2020.
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Dans quelles régions le masque est-il de nouveau obligatoire ?
01:26
Dimitri Rahmelow & AFP

La liste des localités où le port du masque redevient obligatoire à l'extérieur s'allonge. C'était déjà le cas dans les Pyrénées-Orientales, puis en Charente-Maritime, et à partir de ce mercredi en Haute-Garonne, notamment à Toulouse. Et à partir de ce jeudi 22 juillet, ce sera également le cas dans plusieurs communes de Meurthe-et-Moselle dont Nancy. 

Place Stanislas, entre la sortie du Parc de la pépinière et le musée des Beaux-arts de Nancy, un passant sur deux ne porte pas le masque, comme Sandra, la trentaine qui sort du travail. "Il faut remettre le masque dehors ? Je ne savais pas. C'était l'été. Je pensais que c'était fini. S'il faut que je le remette, je le remettrai."

Juste derrière elle, qui part faire ses courses, Michèle, masque en tissu sur la bouche mais pas sur le nez, s'agace de la mesure : "Remettre à l'extérieur, surtout par les grosses chaleurs, ça devient insupportable. Un jour on le porte, un autre jour on le laisse."

"Je ne comprends plus rien"

Amélie, elle aussi masquée, ne comprend pas la politique mise en place, surtout qu'elle respecte scrupuleusement tous les gestes barrières. "J'ai l'impression de payer un peu pour les autres. Je suis vaccinée, j'ai les deux doses. Et là, de devoir reporter le masque en extérieur, je ne trouve pas ça normal, logique. Surtout, obliger de le porter en extérieur alors qu'on est pas obligés de le porter à l'intérieur dans certains lieux, moi, franchement, je ne comprends plus rien."

À lire aussi

L'obligation concernera 17 communes autour de Nancy, dans le département de Meurthe-et-Moselle où le taux d'incidence à 48,6 pour 100.000 habitants flirte avec le seuil limite fixé à 50. 

Une mesure aussi de retour dans l'Hérault

"La circulation à nouveau très active du virus Covid-19 dans l'Hérault, notamment du variant Delta, se traduit par une forte augmentation du taux d'incidence : de 65 à 227 cas dépistés positifs pour 100.000 habitants en 7 jours, soit +250%", a souligné, mercredi 21 juillet, la préfecture de l'Hérault dans un communiqué, notant que les 20-29 ans étaient les plus touchés avec un taux d'incidence qui s'élève à 552.

Dans le département, le niveau des hospitalisations "marque également une tendance à la hausse", relève la préfecture, qui estime que "cette dégradation de la situation justifie le renforcement des mesures sanitaires dans l'ensemble des territoires concernés du département pour freiner la propagation du virus".

Le préfet de l'Hérault, Hugues Moutouh, a donc décidé de "généraliser" à compter de mercredi "l'obligation du port du masque en extérieur dans le département, à l'exception des plages, des zones de baignade et des grands espaces naturels", soit une mesure similaire à celle qu'avait prise samedi la préfecture des Pyrénées-Orientales. En revanche, dans quatre communautés de communes héraultaises moins touchées, il est "facultatif mais fortement conseillé".

Le Var bascule en restrictions renforcées

Un département supplémentaire s'ajoute à la liste de ceux qui ont déjà opté pour le retour du port du masque obligatoire. Il s'agit du Var. Alors que 16 clusters ont été identifiés dans ce département, le port du masque en extérieur deviendra obligatoire dès le 23 juillet dans 58 villes. 

Une mesure justifiée par le taux d'incidence qui "a plus que doublé" dans le département, s'élevant à 103 contre 40 la semaine dernière a indiqué Serge Jacob, secrétaire général de la préfecture du Var, sur BFMTV. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/