1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : comment fonctionne le "chèque psy" mis en place à destination des étudiants ?
1 min de lecture

Coronavirus : comment fonctionne le "chèque psy" mis en place à destination des étudiants ?

ÉCLAIRAGE - Annoncé par Emmanuel Macron le 21 janvier, le chèque psy est mis en place dès cette semaine pour permettre aux étudiants de consulter un professionnel de la santé mentale. Comment procéder pour y accéder ?

Une étudiante en télétravail (illustration)
Une étudiante en télétravail (illustration)
Crédit : Photo de Vlada Karpovich provenant de Pexels
Marie Zafimehy

Troubles anxieux, pensées suicidaires, symptômes dépressifs : depuis la fermeture des universités, les étudiants ne cessent d'alerter sur les conséquences de la crise sanitaire sur leur santé mentale. Face au fléau, le gouvernement a décidé de mettre en place un "chèque psy" permettant à celles et ceux qui le souhaitent de consulter un professionnel sans avancer de frais. Sous quelques conditions.

D'abord il faut impérativement être inscrit dans un établissement universitaire. Si tel est le cas, la première étape est de consulter un médecin généraliste conventionné. Celui-ci doit travailler "au sein du service de santé universitaire" ou figurer "sur une liste de médecins avec lesquels les services de santé ont passé des conventions", a expliqué Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, sur BFMTV lundi 1er février. C'est lui qui donnera son aval à l'obtention de ce "chèque psy" et qui orientera vers la prise en charge la plus adaptée.

À l'issue de cette première consultation, l'étudiant ou l'étudiante devra choisir le professionnel qu'il souhaite aller voir dans une liste de psychologues qui ont accepté de rejoindre le dispositif. Le "chèque psy" donne ensuite droit à trois consultations de 45 minutes prises en charge à 100% par l'Assurance maladie. "Et puis, il y a toujours un suivi médical parce que parfois on aura besoin d’envoyer ces étudiants vers des psychiatres qui eux aussi se sont organisés dans ce réseau", a conclu la ministre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/