1 min de lecture Environnement

Le télétravail : une solution contre le réchauffement climatique ?

De nombreux salariés ont choisi le télétravail ce jeudi 5 décembre. Mais même hors grève, cela pourrait être une vraie solution contre le réchauffement climatique.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Le télétravail : une solution contre le réchauffement climatique ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Maeliss Innocenti

Qui dit jour particulier, à cause de la grève, dit forcément solution alternative pour travailler : le télétravail est l'une des solutions choisies par les Français ce jeudi 5 décembre. Mais c'est aussi une bonne chose pour l'environnement.

Hors grève, le télétravail reste très occasionnel en France. Pourtant, il pourrait permettre de réellement lutter contre le réchauffement du climat et réduire nos émissions de carbone.

En France, 3/4 des personnes vont travailler en voiture et font en moyenne 30 kilomètres par jour. C'est évidemment une source importante de pollution... Rester travailler chez soi de temps en temps, c'est l'une des solutions pour protéger le climat.

Le télétravail est encouragé par la loi de Transition énergétique. Les entreprises de plus de 100 salariés doivent mettre en place des plans de mobilité. C'est obligatoire. Donc aider leur personnel à moins se déplacer en voiture et il y a plein d'outils possibles : le covoiturage, aider les salariés à acheter des vélos mais aussi le télétravail. Seules 16.000 entreprises ont mis en place un tel plan pour l'instant.

Plus de télétravail, moins d'arrêts maladie

À lire aussi
Un ours polaire en Norvège environnement
Arctique : les ours blancs contraints de cannibalisme pour survivre ?

Chez SOMFI en haute Savoie, plus du tiers des employés travaillent chez eux, jusqu'à deux jours par semaine. En 2018, ça a permis d'éviter 170.000 kilomètres. Ce qui fait une trentaine de tonnes de carbone en moins dans l'atmosphère...

Une étude de l'agence de l’environnement auprès de 300.000 personnes qui travaillent déjà trois jours par semaine chez elles a montré que ça permet de réduire leurs émissions de transport vers le bureau de 30%. Ça réduit la pollution et ça améliore la qualité de vie.

Une autre enquête, cette fois du commissariat à l'égalité des territoires, a montré que les personnes qui travaillent chez elles de temps en temps sont moins malades : 5 jours et demi d'arrêt maladie en moins par an. Leur productivité augmente de 22% et elles dorment 3/4 d'heure de plus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants