1 min de lecture Besançon

Coronavirus : avec les primes, les soignants redoutent des inégalités

Alors que les primes destinées aux soignants devraient arriver au plus tard à la fin du mois de juin, certains s'inquiètent de la manière dont elles vont être réparties entre les différents personnels hospitaliers.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : avec les primes, les soignants redoutent des inégalités Crédit Image : Sameer Al-DOUMY / AFP | Crédit Média : Christophe Ponzio | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio édité par Camille Descroix

Le 14 juillet, les blouses blanches seront mises à l'honneur. Elles recevront une "médaille de l'engagement", a annoncé la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye à la sortie du Conseil des ministres ce mercredi 13 mai. À cela s'ajoute la prime allant de 500 à 1.500 euros, versée au plus tard en juin. Et elle provoque déjà bien des remous.

"On a rien et la direction ne veut pas débloquer l'argent", déplore Marc de l'unité Covid du CHU de Besançon. Avec sa femme, également infirmière, le couple dénonce le flou qui entoure la prime. "On n'a pas d'information. On ne peut pas savoir qui l'aura et quand", ajoute sa compagne. 

Le décret attendu du gouvernement devrait répondre à ces questions. Quels sont les 33 départements retenus ? Quel type d'établissements concernés ? Etc. Mais certains redoutent des inégalités. "Pourquoi il y aurait des agents plus méritants que d'autres ?", se questionne Frédéric Louis, secrétaire CFDT au CHU. Tous regrettent un manque de clarté de l'État et les propos de la porte-parole n'ont rien changé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Besançon Santé Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants