2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus à l'école : quelles procédures prévues en cas de contamination ?

ÉCLAIRAGE - Si des cas d'élèves atteint du Covid-19 sont détectés dans les écoles, le ministère de l'Éducation nationale a prévu diverses mesures, du placement en quatorzaine jusqu'à la fermeture d'établissements si la situation est critique.

Une école à Villers-lès-Nancy ce mardi 12 mai (illustration)
Une école à Villers-lès-Nancy ce mardi 12 mai (illustration) Crédit : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Coline Daclin édité par Benoît Collet

La menace de la reprise de l'épidémie plane sur la rentrée scolaire. Pour y faire face, l'Éducation nationale a prévu un protocole sanitaire détaillé. Dans un collège d'Amiens, une vingtaine d'élèves ont vu leur rentrée repoussée d'une semaine après avoir été en contact avec un cas de Covid-19 lors d'un stage de remise à niveau.

La reprise des cours a également été décalée dans certains établissements de Saint-Denisà la Réunion, face à la reprise épidémique. Mais Jean-Michel Blanquer l'a assuré mercredi 26 août en conférence de presse, "nous n’en sommes pas là".

En cas de découverte d'un cas de coronavirus dans une classe, un protocole est prévu. Comme ce qui est fait dans le reste de la société, les jeunes infectés par le nouveau coronavirus sont placés en quatorzaine à leur domicile et les autorités sanitaires se chargent d'identifier les cas contacts.

Enseignement à distance

La direction de l'établissement est ensuite chargée d'avertir le rectorat, la préfecture et l'Agence régionale de santé, détaille Europe 1. Si la situation est très grave, "la mesure, c'est fermer les écoles", a expliqué Jean-Michel Blanquer vendredi 21 août, lors de la visite d'une école dans l'Oise. Dans ce cas, l'enseignement à distance est mis en place. 

À lire aussi
Olivier Véran et Jean Castex à l'hôpital nord de Marseille, le 24 octobre 2020. Coronavirus France
Les infos de 18h - Marseille : "La progression de l'épidémie n'est pas terminée", prévient Castex

Si la contamination reste limitée, le ministre a expliqué que des "solutions mixtes" sont prévues : une partie de la classe à distance, et l'autre en présentiel par exemple. Mais l'application de ces mesures reste floue car la ministère n'a pas explicité à partir de combien de cas détectés la situation était jugée grave ou non. Les syndicats appellent donc à des mesures claires.

S'il devait y avoir des restrictions dans l'accueil des enfants, Jean-Michel Blanquer l'a assuré, l'objectif du gouvernement serait "de pouvoir garantir aux familles que l’enfant serait pris en charge à plein temps, soit en classe, soit par d’autres dispositifs comme l’étude ou des activités culturelles et sportives".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Rentrée scolaire École
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants