2 min de lecture Coronavirus

Confinement, acte II : comment se déplacer ?

Lors de son allocution du 28 octobre dernier, Emmanuel Macron a annoncé "le retour de l'attestation "de déplacement pour le reconfinement.

Un policier contrôle l'attestation dérogatoire d'un homme à Paris pendant le couvre-feu, le 17 octobre 2020
Un policier contrôle l'attestation dérogatoire d'un homme à Paris pendant le couvre-feu, le 17 octobre 2020 Crédit : Abdulmonam EASSA / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Depuis le 28 octobre 2020 à 20 heures, les Français et les Françaises savent qu'ils vont être reconfinés dans la nuit de jeudi à vendredi. Si des annonces plus précises sur le télétravail, entre autres, sont attendues, lors d'une allocution de Jean Castex ce jeudi  à 18h30, Emmanuel Macron a déjà précisé quelques modalités de déplacement pendant le reconfinement.

Ce sera "comme au printemps" a indiqué le président de la République en précisant : "c'est le retour de l'attestation". Le fameux papier qui vous permettra de sortir de chez vous, dans un rayon d'1 km pour faire vos courses, promener votre animal de compagnie, vous rendrez à un rendez-vous médical, entre autres, pendant une heure dans la journée. 

Jusqu'au 1er décembre prochain "a minima", "vous pourrez sortir de chez vous uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire vos courses essentielles ou prendre l'air à proximité de votre domicile", a ainsi expliqué Emmanuel Macron. Toute sortie devra donc être justifiée par cette nouvelle attestation dérogatoire de déplacements avec des motifs précis. 

Une tolérance acceptée pour le retour des vacances de la Toussaint

En attendant le point presse de Jean Castex ce jeudi, puis la mise en ligne de l'attestation de déplacement sur le site officiel du gouvernement, et via l'application Tous Anti-Covid, sous la forme d'un lien renvoyant vers le site du ministère de l'Intérieur dans un premier temps, Emmanuel Macron a expliqué qu'il est impossible de se déplacer d'une région à une autre, à l'exception des retours de vacances de la Toussaint" pour lesquels "une tolérance" sera acceptée. Ainsi le site de la SNCF précise que les trains circuleront "comme prévu" jusqu'au 1er novembre 2020. Plus encore, "vos billets restent échangeables/remboursables gratuitement". 

Les parcs et les marchés resteront ouverts

À lire aussi
L'Église catholique (illustration) confinement
Reprise des messes : la jauge des 30 fidèles pas toujours respectée dans le Nord

Sur RTL, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement a indiqué que les parcs et les jardins seront accessibles pendant le reconfinement. "Il pourra y avoir dans le cadre du premier confinement une décision préfectorale dans le cas où ça ne se passerait bien", a précisé le porte-parole du gouvernement qui a ajouté que cela concerne les marchés en plein air, mais aussi les marchés couverts. Même décision pour les parcs et les jardins". Il sera donc possible de sortir de chez soi pour "prendre l'air" dans un parc et effectuer ses courses dans un marché en plein ou couvert. Ces motifs de sorties devraient être ajoutés sur la nouvelle attestation de déplacement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Transports Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants