1 min de lecture Mark Zuckerberg

Facebook attaqué en justice par 48 États américains et le gouvernement

La Commission de la concurrence américaine reproche au réseau social d'entraver la protection des données en rachetant tout concurrent potentiel.

4 questions pour comprendre le conflit entre Facebook et l'Australie (illustration)
4 questions pour comprendre le conflit entre Facebook et l'Australie (illustration) Crédit : JOEL SAGET / AFP
louis
Louis Chahuneau et AFP

C'est un front uni qui se soulève contre l'hégémonie de Facebook sur les réseaux sociaux. La Commission de la concurrence américaine (FTC) et 48 États américains représentés par des procureurs attaquent Facebook, lui reprochant d'avoir écrasé la concurrence en rachetant toute entreprise menaçante, et donc de mettre en péril les données privées de centaines de millions d'utilisateurs.

"En utilisant les vastes ressources à sa disposition en termes de données et d'argent, Facebook a écrasé ou entravé ce que l'entreprise considérait comme des menaces potentielles", a justifié la procureure générale de l'État de New York, Letitia James, qui emmène la procédure, lors d'une conférence de presse.


Les autorités reprochent particulièrement à Facebook les rachats de l'application Instagram, en 2012 pour 1 milliard de dollars, et de la messagerie WhatsApp, en 2014 pour 22 milliards de dollars. La FTC demande en conséquence à la justice d'éventuellement forcer Facebook à revendre Instagram et WhatsApp

L'agence veut aussi que le groupe de Mark Zuckerberg cesse de contraindre les développeurs à accepter certaines conditions et lui demande son feu vert pour toute opération de rachat supérieure à 10 millions de dollars. De son côté, Facebook a toujours rejeté les accusations de monopole, arguant que les consommateurs ont beaucoup de choix sur la façon d'interagir en ligne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mark Zuckerberg Rachat Commerce
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants