1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Cœur artificiel : trois nouveaux essais prévus pour la société Carmat
2 min de lecture

Cœur artificiel : trois nouveaux essais prévus pour la société Carmat

La société a reçu l'autorisation de reprendre l'essai de son cœur artificiel arrêté le 2 mars après la mort d'un premier patient.

Un employé de la société Carmat inspecte un coeur artificiel, en septembre 2009 (Archives).
Un employé de la société Carmat inspecte un coeur artificiel, en septembre 2009 (Archives).
Crédit : Franck Fife - AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le comité de protection des personnes, le comité de sécurité ainsi que les autorités réglementaires ont émis un avis favorable à la reprise du recrutement de trois patients. Après la mort de Claude Dany - le premier patient implanté par ce cœur artificiel -, la société Carmat avait annoncé le maintien de son programme d'essais : celui-ci comprend désormais 3 patients "au pronostic vital engagé à brève échéance".

La société assure avoir tiré les enseignements de sa tentative

Le recrutement des patients avait été jusqu'alors suspendu par la société "pour permettre l'analyse des données issues de la première implantation", a indiqué la société ce mercredi 16 juillet. En mars, la société avait souligné que le critère de succès retenu pour ces premiers essais était la "survie à 30 jours" des patients et qu'"avec 74 jours de survie", la première implantation était "probante".

Claude Dany est mort le 2 mars 2014 à l'âgé de 76 ans, 74 jours après son implantation à l'hôpital européen Georges Pompidou à Paris, le 18 décembre 2013. 

Le professeur Carpentier, concepteur du cœur artificiel, s'était montré rassurant après cette première tentative. "Les techniciens connaissent la cause (du décès) et surtout, ils connaissent les moyens de l'éviter", avait-il déclaré. Peu auparavant, il avait parlé d'un "court-circuit".

Des mesures complémentaires mises en place

À lire aussi

Des mesures complémentaires ont été mises en place pour poursuivre l'essai "dans les meilleures conditions de sécurité", selon Marcello Conviti, le directeur général de Carmat. 

Les médecins vont procéder à une surveillance accrue de tous les organes du prochain greffé, Claude Dany ayant par exemple souffert d'une infection du poumon après sa greffe. Il y aura également un traitement pour prévenir les ulcères à l'estomac, complication inattendue survenue lors de la première implantation.

Selon ses concepteurs, le cœur artificiel Carmat n'est pas destiné à faire patienter un malade en attente de greffe cardiaque mais à remplacer définitivement le cœur défaillant.

Le fonctionnement du cœur artificiel de la société française Carmat.
Le fonctionnement du cœur artificiel de la société française Carmat.
Crédit : Infographie AFP

À écouter

Cœur artificiel : la société Carmat prête à poursuivre les essais
01:36
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/