1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Code du travail : Hamon manifestera aux côtés de la CGT et de Mélenchon
2 min de lecture

Code du travail : Hamon manifestera aux côtés de la CGT et de Mélenchon

L'ancien candidat socialiste à la présidentielle a déclaré ce jeudi qu'il comptait participer à la manifestation contre les ordonnances sur le Code du travail organisée par la CGT le 12 septembre, mais aussi à celle de La France insoumise le 23 septembre.

Benoît Hamon
Benoît Hamon
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Sarah Ugolini & AFP

Benoît Hamon manifestera à deux reprises contre la réforme du Code du travail. L'ancien candidat socialiste à la présidentielle a déclaré ce jeudi 7 septembre qu'il comptait non seulement participer au rassemblement contre les ordonnances sur le Code du travail organisé par le 12 septembre par la CGT, mais aussi à celui de La France insoumise le 23 septembre.

S'il est vrai qu'il sera présent aux deux manifestations, Benoît Hamon a toutefois assuré qu'il "regrettait l'absence d'unité dans l'opposition aux ordonnances travail". Celui qui a quitté le PS pour créer le "Mouvement du 1er juillet" a confié avoir "appelé Philippe Martinez pour lui demander s'il pouvait s'inscrire et soutenir la manifestation du 12". Pour autant, Benoît Hamon "pense aussi qu'il faut pouvoir dialoguer avec La France insoumise, même s'il ne partage pas sa stratégie autour du coup d'État social".  

Le leader du M1717 a assuré que s"il était le bienvenu", il irait manifester le 23. Une annonce très bien accueillie du côté de la France insoumise. "Heureux que @benoithamon annonce sa venue le 23 septembre! contre les #OrdonnancesMacron Déferlons nombreux pour faire reculer le Gvt les 12 et 23/09", a salué le député LFI Alexis Corbière sur son compte Twitter.

Il souhaite l'unité sur ce même combat

"Je veux l'unité. Je trouve que c'est ridicule, quand les mots d'ordre sont les mêmes, de ne pas se retrouver sur les mêmes combats", a justifié Benoît Hamon. Interrogé sur sa relation conflictuelle avec le leader de la France insoumise durant la campagne, il a répondu qu'ils étaient en contact : "On se parle, pas besoin de tapis rouge". 

À lire aussi

Benoît Hamon a même reconnu le poids politique non négligeable représenté par La France insoumise. "Jean-Luc Mélenchon a fait 19% (au premier tour de la présidentielle), ce n'est pas rien. Ne pas considérer le poids politique qui est le sien serait une grave erreur", a-t-il estimé, tout en précisant qu'il ne s'alignait pas "sur une stratégie" qui a "une pente sur les questions européennes et nationales" ne lui convenant pas.

Sur le fond de la réforme du Code du travail du président Macron, Benoît Hamon a confié qu'il regrettait que le chef de l'État "rate" selon lui "l'opportunité qu'il avait de construire un nouveau contrat social". Formellement opposé à ces modifications, il a déploré que les ordonnances ne soient pas "purement et simplement retirées". Une volonté qui explique sa mobilisation dans les manifestations qui s'opposent à la réforme, qu'elles soient organisées par la CGT ou La France insoumise.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/