4 min de lecture Consommation

Cigarettes, prix du gaz, tickets de métro... Ce qui change au 1er novembre

Le paquet de cigarettes se rapproche des 10 euros, le prix du gaz subit sa première hausse depuis plusieurs mois, les allocations pour les personnes en situation de handicap augmentent ... Plusieurs changements s'annoncent ce 1er novembre.

Le prix du tabac augmente d'environ 50 centimes à partir du 1er novembre 2019
Le prix du tabac augmente d'environ 50 centimes à partir du 1er novembre 2019 Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Noé Blouin et AFP

Outre l'entrée en vigueur de la réforme de l'assurance chômage, plusieurs changements devraient influer sur le budget des Français, à partir de ce 1er novembre. Avec, pour commencer, des hausses de prix. Le paquet de cigarettes augmente de 50 centimes et le tarif du gaz grimpe de 3%.

Pour les Parisiennes et les Parisiens, le carnet de tickets de métro sera plus cher de 13%, il coûtera désormais 16,90 euros.

D'autres mesures devraient, au contraire, impacter positivement le portefeuille de certains Français. L'allocation adulte handicapé est revue à la hausse, et l’extension de la couverture maladie universelle complémentaire aux bénéficiaires actuels de l’aide à la complémentaire santé devrait permettre aux revenus les plus modestes d'y accéder à peu de frais.

Tour d'horizon des nouveautés administratives et économiques qui prendront effet ce vendredi.

Coup d'envoi de la réforme de l'assurance chômage

À lire aussi
il est souvent presque aussi coûteux de faire réparer que d'acheter un nouvel appareil. (illustration) consommation
Les infos de 12h30 - Obsolescence programmée : bientôt un indice de réparabilité ?

Le gouvernement lance le premier volet d'une série de mesures issues de sa réforme de l'assurance chômage. Cette dernière prévoit de durcir les conditions d'accès aux indemnisations, en passant, par exemple, la période minimum de travail préalable de 4 à 6 mois.

Le seuil permettant un rechargement des droits, lorsqu'on travaille pendant sa période de chômage, est également compliqué. Jusqu'à présent, si un demandeur d'emploi travaillait au minimum un mois (ou 150 heures), il voyait sa durée d'indemnisation prolongée d'autant. Dorénavant, il lui faudra aussi au moins six mois pour en bénéficier.

Les bénéficiaires aux revenus supérieurs à 4.500 euros brut verront leurs allocations réduites de 30% au bout de 6 mois d'inactivité. Enfin, les démissionnaires pourront toucher une indemnisation, s'ils sont en mesure de prouver qu'ils ont un nouveau projet professionnel.

Hausse du prix du tabac

Les cigarettes seront désormais taxées de 50 centimes supplémentaires. L'État envisage ainsi de franchir la barre du paquet à 10 euros d'ici 2020.

Une montée des prix qui coïncide avec le coup d’envoi du Mois sans tabac, ce 1er novembre. Une bonne raison d'imiter les 2,5 millions de Français qui ont réussi à dire adieu définitivement à la cigarette au cours des 2 dernières années.

Le tarif du gaz augmente de 3%

Une hausse qui devrait toucher des millions de foyers Français. Selon la Commission de régulation de l'énergie, les tarifs réglementés de vente du gaz du fournisseur Engie augmentent de 3% en ce début de mois.

Un léger accroissement qui vient ponctuer une année durant laquelle le prix du gaz a globalement chuté, perdant 11,6% depuis le mois de janvier 2019, selon Selectra.

Un menu végétarien dans les cantines scolaires

Une fois par semaine, les cantines scolaires proposeront désormais un menu totalement végétarien. Cette mesure de la loi EGalim, adoptée fin 2018, vise à diversifier l'alimentation des enfants.

La loi EGalim impose aussi à la restauration collective de servir, 50% de produits bio, de qualité et durable, dont 20% de produits bio d'ici à 2022.

Augmentation de l'Allocation aux adultes handicapés

Les bénéficiaires de l'Allocation aux adultes handicapés toucheront désormais 900 euros par mois, contre 860 jusqu'à présent. L'AAH concerne les adultes plus de 20 ans, en situation de handicap et n'ayant pas l'âge de la retraite.

Délivrée sous condition de revenu, 67.500 personnes handicapées en couple, sur les 1,2 millions de bénéficiaires, ne profiteront pas de cette hausse de 4,6%. Le calcul des droits prend, en effet, en compte le salaire du ou de la conjointe.

Extension de la Couverture maladie universelle complémentaire

Cette réforme prévoit de d'étendre la Couverture maladie universelle complémentaire aux bénéficiaires de l'Aide au paiement de la complémentaire santé. Pour les particuliers éligibles à la première cité, rien ne change.

En revanche, pour les bénéficiaires de l'ACS, cette mesure est présentée comme une "simplification" : les garanties seront alignées sur celles de la CMU-C, moyennant une "participation financière" croissante avec l'âge.

Les moins de 29 ans payeront ainsi 8 euros par mois, les personnes âgés de 30 à 49 ans 14 euros, les 50-59 ans devront, eux, régler 21 euros. Enfin, les 60-69 ans, payeront 25 euros, puis 30 euros à partir de 70 ans (sauf en Alsace-Moselle, où les sommes seront divisées par trois).

Augmentation du prix du carnet de tickets de métro parisien

En plein débat sur la gratuité des transports en commun, la RATP augmente le prix de ses carnets de 10 tickets T+ de 2 euros. Selon Le Parisien, le tarif des tickets virtuels, disponible avec la carte NaviguoEasy, ne subira, en revanche, aucune hausse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Économie Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants