1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Celio : le justice déclare l'enseigne de prêt-à-porter sauvée
1 min de lecture

Celio : le justice déclare l'enseigne de prêt-à-porter sauvée

Info RTL INFO RTL - La justice considère désormais que la marque de prêt-à-porter peut sortir de la procédure de sauvegarde, notamment en raison de son chiffre d'affaires plus convaincant.

L'enseigne Célio (illustration)
L'enseigne Célio (illustration)
Crédit : Sameer Al-DOUMY / AFP
Fin de la tutelle de la justice pour la marque de prêt-à-porter Celio
01:34
Nerissa Hemani - édité par Florise Vaubien

Celio se libère de la tutelle de la justice, d'après une information RTL. C'est une sorte de renaissance dans le prêt-à-porter, secteur considérablement fragilisé par la crise sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus. La justice considère que l'enseigne est désormais suffisamment saine pour voler de ses propres ailes. 

Pour rappel, avec 100 millions d'euros de chiffres d'affaires perdus en 2020, le groupe avait bénéficié d'une procédure de sauvegarde. Mesure qui vient d'être levée par le tribunal de commerce de Bobigny, ce jeudi 14 octobre. De fait, l'entreprise a présenté un chiffre d'affaires convaincant, évalué à 510 millions d'euros cette année contre 450 millions d'euros l'an passé, sans être racheté, avec les mêmes actionnaires historiques.  

En six mois, la marque française a totalement repensé ses collections, plus accessibles et plus modernes. Celio a également misé sur des partenariats avec des youtubeurs bien connus. Joannes Soënen, le nouveau président de l'enseigne, est à l'origine de ces changements. 

102 magasins fermés

"Globalement, nous avons une nouvelle stratégie avec des collections plus larges et nous avons fait baisser les prix", explique le dirigeant. Il souligne que l'entreprise de prêt-à-porter a fait émerger "des vêtements plus basiques" pour correspondre aux nouveaux codes du "vestiaire masculin", qui se sont "libérés" à l'issue de la période post-Covid-19. Autant d'efforts qui "nous ont permis de renouer la confiance avec nos partenaires financiers", conclu M. Soënen.

À lire aussi

Mais cette sortie du plan de sauvegarde ne s'est pas faite sans sacrifices. 102 magasins ont fermé leurs portes, près d'un quart des boutiques, et 383 postes ont été supprimés l'an dernier.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/