1 min de lecture Carburants

Carburants : situation "quasi normale", tensions en PACA et Île-de-France

Les sept raffineries du pays poursuivent "toutes" leur production, a assuré, vendredi 26 décembre, le ministère de la Transition écologique, même si des tensions persistaient dans la région PACA et en Île-de-France.

Une station-service Total à Issy-les-Moulineaux près de Paris
Une station-service Total à Issy-les-Moulineaux près de Paris Crédit : BENJAMIN CREMEL / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Le ministère de la Transition écologique a assuré, vendredi 27 décembre, que l'approvisionnement des stations-service était "quasi normal" en France : les sept raffineries du pays poursuivent "toutes" leur production même si des tensions persistaient dans la région PACA et en Île-de-France

En effet d'après le groupe pétrolier Total, seules 54 stations-services rencontraient des difficultés d'approvisionnement à la mi-journée sur un réseau national de quelque 3.500 stations (contre 79 jeudi). "Plus de 98% des 11.000 stations-service (du pays) ne connaissent aucune difficulté et sont normalement approvisionnées", a insisté le ministère dans un communiqué. 

Pour autant, à l'approche du week-end, Total faisait état de difficultés d'approvisionnement, notamment, en région parisienne pour deux stations-service (BP et Total) dans le sud des Hauts-de-Seine. L'une était en complète rupture de stock et l'autre s'en approchait dangereusement, a aussi constaté une journaliste de l'AFP.

Tensions dans la région PACA et en Île-de-France

Autre point surveillé de près : sur les sept raffineries de France métropolitaine, "cinq continuent d'assurer leurs expéditions normalement vers les 200 dépôts pétroliers" du pays, et deux "connaissent certaines difficultés d'expédition", mais "cette situation est stable depuis plusieurs jours", observe le ministère. 

À lire aussi
Le président directeur général du groupe Total, Patrick Pouyanné, en janvier 2020 carburants
Coronavirus : le PDG de Total veut permettre "au personnel hospitalier de se déplacer"

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait assuré jeudi qu'il n'y avait "pas de risque de pénurie" de carburant en France. Le gouvernement a remis en garde, vendredi 26 décembre, contre les "pleins de précaution" effectués par certains conducteurs, jugeant qu'ils peuvent “contribuer à créer des points de tension rencontrés sur certaines stations-service".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carburants Pétrole Christophe Castaner
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants