3 min de lecture Animaux

Bien-être animal : les tribunes de personnalités font-elles avancer la cause ?

Jeudi 5 septembre, "Le Monde" a publié une tribune signée par 200 personnalités et associations afin d’en finir avec l'élevage intensif. Une façon de sensibiliser qui devient de plus en plus fréquente.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Bien-être animal : les tribunes de personnalités font-elles avancer la cause ? Crédit Image : DAMIEN MEYER / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Léa Stassinet

C'est une tribune intitulée En finir avec l’élevage intensif, cet ennemi de l’intérêt général. Initiée par l’association L214 et publiée dans Le Monde, elle réunit des personnes de tous horizons qui souhaitent en finir avec ces poulets en batterie, ces cochons entassés les uns sur les autres, ces vaches en rangs d’oignons qui ont entendu parler du soleil parce que le lapin angora habitant dans une cage juste en face voit l'extérieur grâce à un trou dans la tôle du hangar géant. 


Dur de rester insensible devant les vidéos diffusées par les associations, qui remuent et qui peuvent transformer nos assiettes en vraies séances de psy face à une côte de bœuf, "mais qui suis-je" ? 

C’est vrai qu’en matière d’animaux, il y a déjà un grand nombre de pétitions. On se souvient par exemple l’année dernière de cette tribune, L’appel des 500, pour remplacer viandes et poissons le lundi afin de limiter notre consommation de chair animale.


Un appel qui n’a pas vraiment été suivi car dans le titre on comprenait "moi je le fais c’est bien, toi fais ce que tu veux de ta vie". Là, avec cette nouvelle tribune, c’est plus intéressant car on ne parle pas seulement du mal-être animal mais du système qui conduit à l’élevage intensif, très gourmand en eau et en aliments pour nourrir les bêtes donc en monoculture.

À lire aussi
Un ours polaire au zoo d'Amnéville faits divers
Zoo d'Amnéville : nouvelle polémique après le tronçonnage d'un cadavre d'ours

Il faut que les gouvernants agissent. 70% de la surface dans le monde est utilisée pour de l’élevage, tout ça produisant 15% de gaz à effet de serre, soit plus que les émissions de CO2 liées aux transports. Heureusement, il n’y a pas d’élevage dans les airs.

La crédibilité des signataires remise en cause

Par ailleurs, on s'interroge souvent sur la crédibilité des signataires de ces tribunes. On entend régulièrement Isabelle Adjani, Pierre Niney ou Lambert Wilson, qui figurent parmi les 200 signataires. Ils ont le temps de s’y intéresser et de nous dire quoi penser. Surtout quand on connait la pollution engendrée par un plateau de cinéma. 

En France, et chaque année, l’industrie audiovisuelle serait à l’origine d’émissions de gaz à effet de serre considérables, de l’ordre de onze millions de tonnes. Ce chiffre équivaut à un total de 410.000 allers-retours en avion entre New York et Paris. Mais il n’empêche aujourd'hui, le bien-être animal est une vraie réflexion dans la société française. Manger de la viande moins mais mieux, de nombreux Français penchent de plus en plus vers cette tendance. Cela apporte une réflexion et ça fait parler. 

Le plus

Un plus qui ne sera pas consacré toute l’année au glyphosate, on changera. Face à la fronde de maires voulant interdire le pesticide si décrié et l’idée de délimiter des zones de non traitements de 150 mètres autour des habitations, le ministre de l’Agriculture s’y oppose et préfère le cas par cas. Un nouveau débat alors que la ville de Nanterre vient de rejoindre la liste des communes, près de 200, qui ne veulent plus de glyphosate.

La note

La Commission européenne et cinq pays riverains de la mer du Nord s’inquiètent de l’avis favorable donné par le gouvernement britannique au plan de démantèlement de trois plateformes de Shell au nord-est de l’Écosse. Il prévoit de laisser sur place une partie de la structure métallique ainsi que les bases en béton. Selon des estimations, 11.000 tonnes d’hydrocarbures et de produits toxiques restent enfermés dans ces bases. Un simple oubli qui devrait se résoudre prochainement assure Londres. Les étourdis ! 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Tribune Célébrités
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants