2 min de lecture Animaux

VIDÉO - Maine-et-Loire : une vidéo montre un "canon" à poulets dans un élevage intensif

Une nouvelle vidéo choc met en cause les pratiques d'un élevage qui fournit des poulets à la marque "Le Gaulois". Le groupe LDC n'a pas souhaité réagir.

>
Enquête Le Gaulois - Machelles Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP |
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Vaches "à hublot", cochons en décomposition, lapins dopés aux hormones de juments... Les vidéos chocs dénonçant les conditions d'élevages intensifs sont devenues un mode d'action courant pour les associations de défenseurs des animaux. Direct Action Everywhere va dévoiler une nouvelle vidéo dans un élevage de poulets. Elle devrait être mise en ligne le mercredi 4 septembre sur Facebook, et dans une version longue sur YouTube.

Dans des extraits que RTL.fr a pu consulter, on voit des poulets et poussins agonisants, ou encore des poussins becquetant leurs congénères morts. On voit aussi des poulets violemment projetés dans des caisses par un appareil ressemblant à un "canon". Un dernier extrait, mis en ligne dès le 20 août sur Facebook, on peut voir un homme déambulant dans un bâtiment d'élevage pour ramasser les poulets morts. 

Selon William Burkhart, fondateur de l'antenne française de DxE, "des lanceurs d'alertes ont filmé l'intérieur d'un élevage huit jours différents". Il précise qu'il s'agit d'un "élevage de volaille Le Gaulois", détenue par le groupe LDC, dont dépendent aussi les marques "Loué", "Maître Coq" ou encore "Marie". "Nous ne voulons pas imposer un mode d'alimentation mais simplement informer les consommateurs", précise l'association d'origine californienne

Joint ce mardi 3 septembre par RTL.fr, le groupe LDC n'a pas souhaité réagir avant d'avoir "vu la vidéo entièrement". Sur son site Internet, dans un document détaillant sa position sur le bien-être animal, le groupe indique "veiller à la bonne application des réglementations, et mettre en oeuvre des cahiers des charges qui vont au-delà des seules exigences législatives ou réglementaires". Le groupe a déjà été dénoncé par une vidéo d'avril 2018 de L214. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Alimentation Maltraitance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants