1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bas-Rhin : après 177 CDD en 30 ans, il attaque Kronenbourg sur fond de discrimination
1 min de lecture

Bas-Rhin : après 177 CDD en 30 ans, il attaque Kronenbourg sur fond de discrimination

Le conseil des prud’hommes doit statuer ce mardi sur l’affaire de Radah Mekaoui. Cet ancien salarié de la brasserie Kronenbourg dans le Bas-Rhin a signé 177 CDD en plus de 30 ans. Son avocate réclame une requalification en CDI.

La brasserie Kronebourg attaquée aux prud'hommes
La brasserie Kronebourg attaquée aux prud'hommes
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Bas-Rhin : après 177 CDD en 30 ans, il demande une requalification en CDI devant les prud'hommes
00:01:35
Yannick Olland - édité par Thibault Nadal

Toute une carrière dans la précarité, les prud'hommes vont se prononcer ce mardi 1er février sur le cas de Rabah Mekaoui, qui vient d'effectuer trente ans de carrière chez Kronenbourg en Alsace, uniquement en CDD. À l'heure de la retraite, il demande une requalification de toute sa vie professionnelle en CDI, avec en sous-titre une accusation de discrimination. 

Il était devenu l'un des ouvriers les plus expérimentés de la brasserie Kronenbourg d'Obernai, 177 CDD et contrats d'intérim en près de trente ans de carrière, mais Rabah Mekaoui ne se verra jamais offrir de CDI, contrairement à beaucoup d'autres. Pour maitre Nicole Radus, son avocate, on est face à un cas évident de racisme et de discrimination. Elle a listé toutes les embauches de 2012 à 2020. "Aucun salarié ouvrier à Obernai avec un nom à consonance magrébine n'a été embauché en CDI", affirme-t-elle. 

Aucun sur 170 embauches. Des statistiques corroborées par le témoignage de Bernard Schwartz, un ancien collègue de Rabah Mekaoui. Pour lui, il aurait dû avoir un CDI. "Tu ne prends pas quelqu'un pendant 35 ballets s'il ne connait pas son boulot, c'est aberrant", lance-t-il avant de comparer avec sa situation : "Moi j'étais saisonnier, puis en CDD aussi et il y avait 4 ou 5 magrébins et aucun ne s'est fait embaucher depuis les vingt dernières années, c'est sûr et certain". 

Devant les prud'hommes, la brasserie Kronenbourg a formellement contesté les accusations de racisme et de discrimination. L'avocate de Rabah Mekaoui, elle, a demandé 205.000 euros de dommages et intérêts. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.