2 min de lecture Jean-Michel Blanquer

Bac 2021 : après l'annulation des épreuves de mars, qu'est-ce qui change ?

ÉCLAIRAGE - Jean-Michel Blanquer a annoncé que les épreuves de spécialité du baccalauréat étaient annulées dû au contexte sanitaire, au profit du contrôle continu.

Jean-Michel Blanquer était l'invité de RTL vendredi 22 janvier.
Jean-Michel Blanquer était l'invité de RTL vendredi 22 janvier. Crédit : Lionel Guéricolas (agence 1827)
Marie Zafimehy
Journaliste

La nouvelle est tombée jeudi soir : les épreuves anticipées du baccalauréat qui devaient se dérouler au mois de mars sont annulées au profit du contrôle continu. Invité de RTL vendredi 22 janvier, Jean-Michel Blanquer a confirmé cette annonce, envoyée par e-mail aux professeurs la veille : "J'ai pris cette décision pour créer les conditions les plus sereines possibles pour les élèves".


Ces épreuves de spécialité devaient se dérouler les 15, 16 et 17 mars prochains. Ce n'est plus le cas. Pour autant, "un établissement pourra organiser ce jour-là s'il en a envie des épreuves qui compteront pour le contrôle continu donc ceux qui se préparent peuvent tout à fait continuer à le faire pour cette échéance-là", a nuancé le ministre de l'Éducation nationale. "Mais ce qui comptera pour la note c'est la moyenne de l'année".

Quelles notes dans Parcoursup ?

En pleine période de formulation des vœux sur Parcoursup, cette décision n'est pas anodine. Cette année (et c'était une nouveauté), les notes obtenues lors de ces épreuves de spécialité devaient être renseignées sur la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur et compter lors du processus d'affectation des élèves. Impossible, compte tenu de leur récente annulation.

Mais pas de panique, les cases ne resteront pas vides. Des notes seront bien entrées dans les champs correspondants : celles du contrôle continu, comme c'était le cas l'année dernière. "Au mois de mars, les notes des élèves dans leurs deux enseignements de spécialités seront portées dans Parcoursup", a expliqué Jean-Michel Blanquer.

Les épreuves de juin maintenues

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus en France : 300 morts à l'hôpital, hausse des cas en réanimation

Attention : si les épreuves de spécialités sont bien annulées en mars, il n'en est pas question pour celles de juin. Le Grand Oral et l'épreuve de philosophie auront bien lieu. Avec tout de même une petite modification pour cette dernière : un troisième sujet viendra s'ajouter aux deux autres. "C'est toujours cette conciliation entre l'adaptation, plus souple, et la bienveillance que nous voulons pour les élèves qui vivent une année particulière", a justifié Jean-Michel Blanquer. 

Pour ce qui est de l'oral de français, annulé l'année dernière, il doit être maintenu. Comme les sessions précédentes, les élèves devront préparer quatorze textes en série générale, sept en série technologique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Michel Blanquer Baccalauréat Éducation nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants