1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Après la PMA, "on aboutira à la GPA", s'inquiète l'archevêque de Paris sur RTL
1 min de lecture

Après la PMA, "on aboutira à la GPA", s'inquiète l'archevêque de Paris sur RTL

INVITÉ RTL - Monseigneur Michel Aupetit a expliqué la position de l'Église sur l'extension de la PMA à toutes les femmes, à laquelle les évêques de France s'opposent.

L'invité de RTL
L'invité de RTL
Crédit : RTL
Après la PMA, "on arrivera très vite à la GPA", s'inquiète l'archevêque de Paris
00:00:59
"L'enfant a le droit d'être élevé par sa mère et par son père", estime monseigneur Aupetit
00:00:43
Après la PMA, "on aboutira à la GPA", s'inquiète l'archevêque de Paris sur RTL
00:11:19
"La PMA n'est pas adéquate pour l'enfant", estime l'archevêque de Paris sur RTL
00:01:04
Pédophilie : "Il était temps que l'on fasse quelque chose", explique l'évêque de Paris
00:01:11
Après la PMA, "on aboutira à la GPA", s'inquiète l'archevêque de Paris sur RTL
00:11:19
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

Cinq ans après l'ouverture de l'adoption aux couples du même sexe, la question de l'ouverture de la PMA revient dans le débat. Une promesse oubliée de François Hollande, qui pourrait  être présentée avant la fin de l'année. La PMA pour toutes sera débattue par le Parlement début 2019. 

Mais le 21 septembre, les évêques de France se sont prononcés contre son extension à toutes les femmes. Le 24 septembre, Monseigneur Michel Aupetit, archevêque de Paris, confirme cette position sur RTL. 

La première crainte de l'Église, c'est ce que pourrait entraîner l'ouverture de la PMA pour toutes : la légalisation de la GPA. La GPA signifie Gestation pour autrui et consiste à avoir recours à une mère porteuse. Avec la PMA, Procréation médicalement assistée, on fait appel à un donneur. 

Mais pour l'ancien médecin, le lien est inévitable, tout comme le risque de marchandisation du corps de la femme. Pourtant, Agnès Buzyn a répété vendredi qu'il n'était pas question de légaliser la GPA. "Je ne veux pas juger des intentions, je dis simplement ce qu'il va se passer : on aboutira nécessairement à la GPA, il y a une chosification de l'embryon", répond Monseigneur Michel Aupetit, archevêque de Paris.

À écouter aussi

Selon lui, "c'est comme ça que ça se passe." "Le Mariage pour Tous ne devait pas aboutir à la PMA, on voit qu'on arrive à la PMA pour les femmes seules ou en couple, on arrivera très vite à la GPA au nom de l'égalité", poursuit-il. Pourtant, François Hollande avait bien promis l'ouverture de la PMA à toutes, et a d'ailleurs regretté ne pas l'avoir fait durant son mandat.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/