1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 36% des Français évitent de regarder les infos pour garder le moral, selon une étude
2 min de lecture

36% des Français évitent de regarder les infos pour garder le moral, selon une étude

VU DANS LA PRESSE - Pour leur santé mentale, de plus en plus de personnes évitent de regarder les informations.

La redevance TV (illustration)
La redevance TV (illustration)
Crédit : AFP
Charlène Slowik

Entre la guerre en Ukraine, le coût de la vie qui ne cesse d'augmenter, les enjeux environnementaux et bien d'autres, l'actualité se trouve être une véritable source d'anxiété actuellement. Ainsi, selon une étude publiée mercredi 15 juin, de plus en plus de personnes choisissent d'éviter de s'informer explique Nic Newman, l’auteur principal de cette étude réalisée par l’institut Reuters.

Selon les informations de nos confrères du 20min, Nic Newman commente : "Les sujets que les journalistes considèrent comme les plus importants – crises politiques, conflits internationaux ou pandémies – semblent être précisément ceux qui agissent comme un repoussoir sur certaines personnes", dit-il à propos du rapport qui s’intéresse à une cinquantaine de pays.

Au total, près de quatre sondés sur dix (38 %) ont indiqué qu’il leur arrivait d’éviter délibérément les informations, contre seulement 29 % en 2017. En France, le chiffre monte à 36 % (contre 33 % en 2019). Cette volonté d'éviter de regarder les informations est moins élevée en Finlande, au Danemark (20 %), et au Japon (14 %).

Une baisse de confiance dans les médias

Près de la moitié (43 %) des sondés affirment éviter les informations à cause de leur caractère répétitif, en particulier sur le Covid-19 et la politique. 36% d'entre eux confient également qu'elles font baisser leur moral. "J’évite délibérément les choses qui provoquent de l’anxiété chez moi et celles qui peuvent avoir un impact négatif sur ma journée. Je fais en sorte d’éviter de lire les nouvelles sur des morts et des catastrophes", témoigne ainsi un sondé britannique de 27 ans, cité de manière anonyme dans le rapport.

17% des personnes interrogées révèlent aussi éviter les informations anxiogènes car cela peut créer à des disputes, ce qu'ils préféreraient éviter. Enfin, 29 % des gens qui évitent les infos estiment qu’elles sont biaisées et qu’on ne peut pas leur faire confiance. C'est ce que pointe du doigt le rapport 2022 avec seulement 42% des sondés qui déclarent faire confiance aux médias de manière globale contre 44% en 2021. D'après le rapport, les jeunes sont plutôt distants des médias traditionnels et préfèrent s'informer via les réseaux sociaux comme TikTok.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire