2 min de lecture Économie

Crash de l'Ethiopian Airlines : quel avenir pour le Boeing 737 Max ?

C'est la panique au siège de Boeing à Seattle, après l'accident du 737 Max de la compagnie Ethiopian Airlines dimanche 10 mars. Comment réagir en attendant que parlent les boîtes noires qui ont été récupérées hier près d'Addis Abbeba ?

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Crash du 737 Max : quel avenir pour le best-seller de Boeing ? Crédit Image : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
édité par Joanna Wadel

Comment rassurer les voyageurs et les investisseurs après le crash en Éthiopie ? Une grosse présentation d'un autre modèle était programmée demain, elle est annulée, Boeing se montre discret.

C'est donc la deuxième fois qu'un 737 Max s’écrase en moins de cinq mois. On ne sait pas encore si l'appareil est en cause, c’est trop tôt pour le dire, mais pour l'instant, la Chine, l'Inde, la Corée du Sud et l’Indonésie clouent leurs avions au sol. Le titre perd 12% en bourse. Un coup dur pour cet avion, qui est le best seller de Boeing en ce moment, sa vache à lait. 

Le 737 Max, c'est la version "plus plus" du 737, entré en service il y a moins de deux ans, 350 exemplaires volent déjà dans le monde, 5.000 livraisons sont à venir et le carnet de commandes se remplit tellement vite que récemment Boeing avait annoncé augmenter la cadence de fabrication, de 52 à 57 appareils par mois. Ces 5.000 commandes représentent sept ans de travail assuré pour sa chaîne de production. Boeing pensait que le 737 Max allait assurer les deux tiers de sa production totale, ce qui est considérable.

À lire aussi
Sécurité sociale : une carte Vitale (illustration). économie
Sécurité sociale : le déficit divisé par 4, du jamais vu depuis 2001

Plus spacieux et moins polluant, le 737 séduit le low-cost

Le succès s'explique car l'appareil répond aux besoins du moment : un avion de 172 à 230 sièges, qui consomme 20% de kérosène en moins par rapport à son grand frère, le 737, et coûte donc moins cher en frais d'exploitation. Ce qui intéresse les compagnies low-cost par exemple, alors que le tourisme chinois et les pays émergents connaissent une croissance exponentielle.

Mais Airbus est aussi sur ce marché des moyen-courriers avec l'A320 Neo, qui domine d'ailleurs ce secteur avec 56% des parts. Pour les vingt prochaines années, Boeing et Airbus prévoient que les compagnies aériennes auront besoin de 32.000 monocouloirs.

Il faut donc observer ce qui se passe dans les prochaines semaines. Par exemple, Transavia, la filiale low-cost d'Air France KLM, devait commander 150 appareils 737 Max au prochain salon du Bourget, en juin. Mais il est vrai qu'avec un développement du trafic aérien qui doit doubler sur vingt ans pour atteindre 7 milliards de passagers, il va falloir assurer, question sécurité.

Les Plus

Une nouvelle gouvernance pour Renault. Nissan-Mitsubishi l'a annoncé aujourd'hui : c'est la fin de la "Carlos Ghosn touch".

La loi Santé arrive à l'Assemblée nationale avec les futurs hôpitaux de proximité et la réforme des études médicales.

La note

13/20 pour le cuir français, qui pour la première fois affiche une balance commerciale excédentaire. On vend davantage de maroquinerie, de chaussures et autres à l'étranger, qu'on en achète et cela grâce aux marques de luxe. Premier client de la France, l’Italie. Mais les Français, eux, achètent des produits de moins en moins chers. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Boeing Aviation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797185601
Crash de l'Ethiopian Airlines : quel avenir pour le Boeing 737 Max ?
Crash de l'Ethiopian Airlines : quel avenir pour le Boeing 737 Max ?
C'est la panique au siège de Boeing à Seattle, après l'accident du 737 Max de la compagnie Ethiopian Airlines dimanche 10 mars. Comment réagir en attendant que parlent les boîtes noires qui ont été récupérées hier près d'Addis Abbeba ?
https://www.rtl.fr/actu/conso/crash-de-l-ethiopian-airlines-quel-avenir-pour-le-boeing-737-max-7797185601
2019-03-12 09:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ne5lnGZ6p_X0QHzPQT0SGw/330v220-2/online/image/2019/0312/7797185684_063-1135177343.jpg