3 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : comment l'Europe peut-elle sortir d'une crise financière ?

ÉDITO - Une nouvelle réunion des ministres des finances européens se déroulera ce 9 avril, pour tenter de trouver une réponse commune à la crise.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Coronavirus : comment l'Europe peut-elle sortir d'une crise financière ? Crédit Image : AFP / Georges Gobet | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Capucine Trollion

En Europe, tout est propice à déclencher des crises, et le coronavirus ne fait pas exception à la règle. Une nouvelle réunion des ministres des Finances européens se déroulera ce 9 avril, pour tenter de trouver une réponse commune à la crise, après 16 heures de discussion et un blocage quasi total le 8 avril.

Qu'est-ce qui bloque la situation cette fois-ci ? Les pays du Sud de l'Europe, Italie en tête, voudraient que toutes les capitales s'endettent de façon solidaire, pour assumer les dépenses de la crise sanitaire, investissements dans le système de santé et plans de relance. Ils voudraient mutualiser la dette ainsi contractée. Si on se dit les choses clairement, ils voudraient en faire payer une partie par les pays du Nord, Allemagne, Pays-Bas, Autriche, qui ont des finances publiques en meilleur état. On parle de sommes considérables, des centaines de milliards et Rome est d'autant plus concernée sur la question qu'elle a le sentiment d'avoir été oubliée par l'Europe pendant l'épidémie.

À l'opposé, les pays du Nord ne veulent pas assumer les dettes des autres, surtout celles de pays qui, à leurs yeux, n'ont pas fait les efforts de gestion nécessaires avant la crise. Et on ne peut pas leur reprocher. Aujourd'hui, c'est l'emprunt Corona, demain ce sera l'emprunt retraite, ou l'emprunt entretien des routes. Ce serait mettre le doigt dans un engrenage qui reviendrait effectivement à mettre en commun les finances publiques, alors que les pouvoirs politiques restent nationaux, ce serait désastreux.

Paris est pour le Sud

Est-ce encore une fois l'éternelle querelle entre le Nord et le Sud, même à propos d'un virus qui s'en prend à tous ? L'épidémie ne s'en prend pas à tous les pays de la même façon, elle a exactement la même géographie que les problèmes de finances publiques. Au Sud, Italie et Espagne, ça frappe dur. Au Nord, Allemagne, Autriche et Pays-Bas, beaucoup moins. Et la France est au milieu, tirant un peu sur le Sud, à la fois sur l'épidémie et sur les finances publiques.

À lire aussi
Le professeur Didier Raoult, le 26 février 2020 coronavirus
Coronavirus : l'IHU du Pr Raoult campe sur l'hydroxychloroquine

Cette différence de vulnérabilité est étrange, elle s'explique bien sûr avec les différences de système de santé, mais pas seulement. En Italie, certes, la population est plus âgée, mais surtout, les différentes générations cohabitent sous le même toit, ce qui a pu être un facteur de propagation.

Paris est pour le Sud, en estimant que la solidarité européenne doit jouer et tente de jouer les bons offices, en s'appuyant sur sa relation avec Berlin. Berlin qui est très content de voir les Hollandais monter au créneau, pour dire tout haut ce que les Allemands pensent tout bas, c'est-à-dire chacun chez soi en matière de finances publiques.

Existe-t-il une issue à cette crise ?

Elle existe l'issue, avec un guichet existant, le Mécanisme européen de stabilité, qui peut prêter aux états en difficulté dans la zone euro. Le problème, c'est qu'en principe, dès que le MES prête, il assortit son financement de conditions, et en particulier de la surveillance budgétaire, c'est ce qu'a connu la Grèce par exemple. Une supervision humiliante, que Rome et Madrid récusent. 

Le bon sens, ce serait de laisser s'endetter auprès du MES chaque pays qui en a besoin, chacun ayant la responsabilité de sa propre dette, mais sans exiger de contrepartie en terme de surveillance. Mais le bon sens et l'Europe ont une histoire commune compliquée. Ils finissent en général par se trouver, mais ça prend du temps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Prix
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants