2 min de lecture Consommation

"Nous entrons dans un moment de consommation plus responsable", dit Menanteau

ÉCLAIRAGE - Les ventes de produits du quotidien régressent dans la grande distribution. Un recul caractéristique d'une évolution des modes de consommation.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Eco Menanteau du 05 février 2019 Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Joanna Wadel

Le phénomène est désormais concret, les ventes de produits du quotidien dans la grande distribution n'ont pas été aussi faibles depuis le début de la crise économique, en 2008. 

Les études sur le sujet sont formelles. Les achats de produits alimentaires, de beauté, d'entretien ménager ou d'hygiène baissent partout. Dans les grandes surfaces, le recul en volume est proche de 1%, tandis que partout dans la distribution, les chiffres d'affaires sont en hausse de 1.2% en moyenne. 

Un écart significatif en période de faible inflation. Pour les spécialistes, c'est l'indicateur qui ne trompe pas : nous entrons dans un moment de consommation plus responsable, plus soucieuse de son environnement. Une phase de "déconsommation" réfléchie, ce qui est plutôt rassérénant. Chaque Français mets à la poubelle près de 30 kilos de nourriture comestible chaque année

La grande distribution en perte de vitesse

Le secteur de l'habillement est déjà frappé de plein fouet par cette évolution, caractérisée par la loi sur les reventes à perte et les limitations de promotions excessives, qui va durcir la concurrence entre les grandes enseignes, qui ronge déjà sur leur marge de rentabilité. 

À lire aussi
Une station service bordelaise vendant du biocarburant bioéthanol E85 auto
Biocarburant : est-il si intéressant de rouler au bioéthanol E85 ?

D'autres menaces se profilent également pour les grandes surfaces, comme le recul de la démographie. Moins de jeunes consommateurs à l'horizon, avec des seniors certes plus nombreux mais avec des besoins plus réduits

Le retour en grâce des magasins de proximité et des nouveaux réseaux de distributions, comme Grand frais et ses émules, en hausse de 12% l'an dernier, les magasins bio qui se multiplient avec une croissance à deux chiffres, constituent une concurrence de taille. 

Vers une fusion avec les géants d'internet ?

C'est un fait, notre consommation se transforme et la mutation se fait aux dépens des grands temples de la consommation nés dans les Trente glorieuses. La mutation du monde des hypermarchés est déjà largement engagée. 

Les grandes enseignes se sont déjà associées dans des groupements d'achat, elles débordent d'ambition dans le bio et les labels de qualité, et se spécialisent sur les ventes les plus rentables. C'est un mouvement important et discret, et qui pourrait être la dernière étape avant celle de la concentration et des grandes alliances avec les géants d'internet

Les Plus

Le coût des vols dans le BTP (Bâtiment et Travaux Publics) est actuellement estimé à 1 milliard d'euros par an. Pour les PME du secteur, c'est souvent la marge qui les sépare d'un chantier où elles gagnent leur vie d'un chantier à perte. 

Ikea va se lancer dans le leasing (location) de mobilier de bureau, la prochaine étape étant la location de cuisines

La note

5/20 à Michael O'Leary, le PDG de la compagnie Ryanair. Sa société affiche une perte de valeur de 30% sur le dernier trimestre. À force de maltraiter ses clients, la "machine à cash" finit par s'enrayer. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Grande distribution Achat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants