1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Variole du singe : peut-on efficacement la traiter ?
1 min de lecture

Variole du singe : peut-on efficacement la traiter ?

Il n'existe pas de traitements ou de vaccins spécifiques contre la variole du singe mais celle-ci guérit le plus souvent spontanément.

Une chambre d'hôpital (Illustration)
Une chambre d'hôpital (Illustration)
Crédit : Idhir Baha / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
William Vuillez & AFP

Faut-il s'inquiéter ? Après les États-Unis et plusieurs pays européens, la France est touchée à son tour par la variole du singe. Un premier cas a été identifié en Île-de-France ce vendredi : un homme de 29 ans, sans antécédent de voyage dans un pays où circule le virus originaire d'Afrique. Une enquête épidémiologique approfondie a été lancée suite au cas confirmé. Habituellement, la variole du singe est transmise à l’homme dans les zones forestières d’Afrique du centre et de l’ouest par des rongeurs sauvages ou des primates. 

Mais une contamination entre humains est possible par contact direct avec les muqueuses d'une personne malade ou par les gouttelettes. L’infection débute par une fièvre, souvent forte et accompagnée de maux de tête, de courbatures et de fatigue. Après deux jours apparaît éruption vésiculeuse, puis des croûtes et enfin la cicatrisation. Mais peut-on la traiter efficacement ? 

Eh bien cette maladie est généralement bénigne, elle guérit le plus souvent spontanément au bout de 2 à 3 semaines. Les cas graves se produisent plus fréquemment chez les enfants et sont liés à l'ampleur de l'exposition au virus, à l'état de santé du patient et à la gravité des complications.

Pas de traitement à proprement parler

Il n'existe pas de traitements ou de vaccins spécifiques contre l'orthopoxvirose simienne, mais on peut endiguer les flambées, explique l'OMS. On a prouvé dans le passé que la vaccination antivariolique avait une efficacité de 85% pour la prévention de l'orthopoxvirose simienne mais le vaccin n'est plus disponible pour le grand public après l'arrêt de sa fabrication suite à l'éradication mondiale de la variole.

À lire aussi

"La bonne nouvelle, c'est que le vaccin contre la variole marche contre la variole de singe; la mauvaise c'est que la plupart des personnes de moins de 45 ans ne sont pas vaccinées", a tweeté l'épidémiologiste Éric Feigl-Ding.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.