1 min de lecture Vaccin

Vaccin : le but de l'Assurance maladie, "c'est de fixer un rendez-vous", assure le directeur

INVITÉ RTL - Thomas Fatôme, directeur général de la Caisse nationale de l'Assurance Maladie, précise les détails de l'opération "Aller vers", pour faciliter la prise de rendez-vous des plus de 75 ans qui ne sont pas encore vaccinés.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Vaccin : le but de l'Assurance maladie, "c'est de fixer un rendez-vous", assure le directeur Crédit Image : AFP / Archives, PHILIPPE HUGUEN | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière et Sarah Belien

Beaucoup de personnes de plus de 75 ans n'ont pas encore été vaccinées. La Caisse nationale de l'Assurance Maladie a lancé il y a quelques jours l'opération "Aller vers". D'après le directeur général de la Cnam, Thomas Fatôme, cela représente plus de 2 millions de personnes.

Pour contacter ces personnes "on va utiliser différents canaux. D'abord on les appelle directement, on croise nos bases de données pour les identifier. On leur met également à disposition un numéro vert et on les sollicite par SMS. On envoie à peu près 200.000 SMS par jour", dans lequel se trouve le numéro vert qui permet de prendre rendez-vous pour aller se faire vacciner, affirme Thomas Fatôme. La Cnam va également s'attacher cette semaine à écrire des courriers à ceux dont on n'a pas encore les coordonnées téléphoniques, "les invitant à nous appeler", a annoncé le directeur général de la Cnam.

Les personnes âgées étant souvent les cibles privilégiées du démarchage téléphonique, rendre l'appel crédible est un gros challenge. "On passe beaucoup de coups de fil mais parfois il y a un déclic. On passe 30.000 appels par jour et on va continuer à monter en puissance. Mais on essaie de les rassurer, de leur expliquer. C'est une mobilisation très forte", assure Thomas Fatôme.

En ce qui concerne les personnes qui ne veulent pas se faire vacciner, ce dernier affirme : "On n'est pas là pour forcer les personnes. On suggère qu'elle en parle à leur médecin traitant. Le service n'est pas seulement de leur dire qu'il faut aller se faire vacciner, c'est de prendre un rendez-vous. On fixe une date, une heure, dans tel centre", précise Thomas Fatôme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vaccin Coronavirus France Maladie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants