1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : la lutte contre l'épidémie s'intensifie en France
1 min de lecture

Coronavirus : la lutte contre l'épidémie s'intensifie en France

Alors que la troisième vague frappe la France, le gouvernement intensifie la lutte contre l'épidémie avec l'élargissement de la vaccination aux personnes âgées de 55 ans et plus, ainsi qu'à la vente des autotests en pharmacie à partir du lundi 12 avril.

Une infirmière prépare une dose du vaccin Pfizer/BioNTech Covid-19 dans un centre de vaccination de Nantes, dans l’ouest de la France, le 9 avril 2021. (Illustration)
Une infirmière prépare une dose du vaccin Pfizer/BioNTech Covid-19 dans un centre de vaccination de Nantes, dans l’ouest de la France, le 9 avril 2021. (Illustration)
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Camille Guesdon & AFP

Alors que la France est frappée par une troisième vague violente, le gouvernement souhaite intensifier la lutte contre le coronavirus. A partir du lundi 12 avril, la cadence de la campagne vaccinale va accélérer. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé dimanche 11 avril que la vaccination sera élargie dès lundi à toutes les personnes âgées de 55 ans et plus. Elles recevront soit une dose du vaccin AstraZeneca, soit une dose du vaccin Johnson & Johnson qui doit être livré à partir de lundi en France.

De plus, la vente en pharmacie d'autotests de dépistage du Covid-19 sur prélèvement nasal, pour les personnes asymptomatiques de plus de 15 ans, va être autorisée à partir du lundi 12 avril. Cette nouvelle arme dans la lutte contre l'épidémie, sera disponible dans près de 6.000 pharmacies. Ces autotests sont moins désagréables que les tests naso-pharyngés profonds. Pour les utiliser, il suffit de faire un prélèvement nasal avec un écouvillon à enfoncer de 2 à 3 centimètres dans la narine qu'il faut ensuite tremper dans un réactif. 15 à 20 minutes suffisent pour obtenir le résultat. Cependant, un autotest positif devra faire l'objet d'une confirmation par un test PCR.

Le ministère de la Santé a indiqué sur son site internet que les autotests seront délivrés gratuitement, sur justificatif, aux salariés qui travaillent à domicile auprès de personnes âgées ou en situation de handicap, ainsi qu’aux accueillants familiaux accompagnant ces personnes deux fois par semaine. Les particuliers pourront aussi se les procurer au prix de 6 euros, puis à 5,20 euros à partir du 15 mai prochain.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/