2 min de lecture Alimentation

Une enquête alerte sur la teneur en acrylamide des chips, frites et biscuits

Un test mené sur des marques de chips, frites, biscuits et autres produits dont raffolent les enfants, révèle la présence de taux d'acrylamide, une substance cancérogène, égaux ou supérieurs à la réglementation européenne.

Des frites (illustration)
Des frites (illustration) Crédit : Saul LOEB / AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
Journaliste

Les consommateurs réguliers de frites, de chips et de certains biscuits courent-ils un danger ? C'est ce qu'indique l'enquête d'une dizaine d'associations, réalisée à partir de tests effectués sur 500 produits, dont plusieurs marques de chips, de biscuits et de céréales. 

Dans un appel lancé ce mercredi 6 mars, par le Bureau européen des unions de consommateurs (Beuc), la poignée d'organisations "exhorte" la Commission européenne à renforcer le texte encadrant les teneurs en acrylamide dans les produits industriels. Entré en vigueur en avril 2018, le règlement est destiné à réduire la présence du composé organique qui se forme à la cuisson de denrées alimentaires riches en amidon, comme les pommes de terre. La substance décrite par la Commission comme un "contaminant" est cancérogène et considérée par l'OMS comme dangereuse pour la santé humaine. 

Cette nouvelle alerte est d'autant plus inquiétante qu'elle témoigne de la présence fréquente d'acrylamide dans de nombreux produits du quotidien, dont la plupart sont consommés par les enfants. 

Les chips de légumes plus nocives que les classiques

Les résultats des analyses sont en effet peu rassurants. Sur un panel d'échantillons de biscuits industriels, un tiers présente des teneurs en acrylamide, atteignant ou dépassant le seuil fixé par la réglementation. Soit "deux biscuits "classiques" sur trois" selon les taux plus stricts recommandés pour les jeunes enfants. Plus préoccupant, le test précise que 13% des aliments pour bébés, 8% des chips et 3% des frites ne respectent pas les normes en vigueur. 

À lire aussi
De la viande et des saucisses au barbecue (illustration) été
Barbecue : 4 anecdotes pour pouvoir briller lors des soirées d'été

Et si les jeunes individus, friands de chips et de céréales, sont plus susceptibles d'être impactés par le composé, le Beuc démontre que de nouveaux produits, tels que les chips de légumes consommées par les adultes, doivent être encadrés : "Les tests montrent qu'en moyenne, les chips de carottes, betteraves ou encore panais - souvent perçus comme des alternatives plus saines - contiennent deux fois plus d'acrylamide que celles à base de pommes de terre", indique le Bureau. 

Mais l'acrylamide ne se loge pas uniquement dans la nourriture industrielle, elle se forme également dans les aliments "faits maison", comme le pain grillé ou les gaufres, lorsqu'ils sont cuits, grillés ou réchauffés à forte température (plus de 175 degrés pour les frites). 

Les solutions dépendent des industriels

Les associations réclament à présent que la Commission baisse encore les teneurs indicatives d'acrylamide pour les produits industriels, de manière à les rendre "contraignantes" pour les fabricants et les pousser à être plus vigilants à l'égard de leurs pratiques. Abaisser les seuils actuels au niveau de ceux réservés aux bébés serait une solution provisoire en attendant que d'éventuelles mesures obligatoires soient adoptées. 

Pour l'instant, il est recommandé aux industriels de choisir des variétés de pommes de terre moins susceptibles de générer la substance, de stocker leurs produits avec soin, et de frire leurs chips à basse température

"Ce test à l'échelle européenne démontre qu'il est possible de fabriquer des chips, frites ou céréales à faible teneur en acrylamide. Mais tant que certains fabricants ne prendront pas cette question au sérieux, les clients pourront toujours être exposés à des niveaux élevés de ce composé.", a commenté Monique Goyens, directrice générale du Beuc. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Santé Sécurité alimentaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797134728
Une enquête alerte sur la teneur en acrylamide des chips, frites et biscuits
Une enquête alerte sur la teneur en acrylamide des chips, frites et biscuits
Un test mené sur des marques de chips, frites, biscuits et autres produits dont raffolent les enfants, révèle la présence de taux d'acrylamide, une substance cancérogène, égaux ou supérieurs à la réglementation européenne.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/une-enquete-alerte-sur-la-teneur-en-acrylamide-des-chips-frites-et-biscuits-7797134728
2019-03-06 13:51:57
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tOK1ROb-qv_TWo_RST5idg/330v220-2/online/image/2019/0306/7797136092_des-frites.jpg