2 min de lecture Santé

Stress, concentration : les bienfaits de la méditation pour les enfants

Il n'y a pas d'âge pour commencer à méditer. Tout le monde peut apprendre à se détendre de cette façon. Le médecin Michel Cymes nous explique comment nous y prendre avec les enfants.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes
>
Pour canaliser un enfant, Michel Cymes vous conseille la méditation Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Leia Hoarau

Les travaux de Frédéric Lenoir, philosophe, sociologue, historien des religions et écrivain, sont particulièrement intéressants sur le sujet. Et concernant les enfants, plutôt que de parler de "méditation", il évoque davantage des "exercices de l'attention"

L'attention, c'est vraiment le mot clé. Elle a tendance à se perdre du seul fait que nos enfants sont de plus en plus connectés, en permanence sollicités, ils passent de l'école au portable, du portable à l'école et quand ils bifurquent, c'est pour faire un tour par la télé. Conséquence : leur cerveau fonctionne en permanence, ils n'ont plus le temps de s'ennuyer, de prendre le temps, sans compter que tout ça se fait au détriment du jeu et de l'exercice physique.

La méditation pourrait donc constituer une solution pour les enfants qui, disons-le, ont des problèmes de concentration.

À lire aussi
Vélos avec télévision individuelle santé
Fitness : comment bien choisir son vélo d'appartement ?

Méditer pour apaiser

L'idée c'est donc de retrouver un peu de calme intérieur, d'apaiser le mental de ces enfants, de canaliser leurs émotions. Et il n'y a pas d'âge pour s'y mettre : la méditation peut commencer à partir de 4 ans.

À cet âge-là, l'enfant est réceptif si on tente de capter son attention, mais il faut qu'il sente qu'on lui propose de vivre un moment particulier. Un rituel, ça s'institue grâce à de petites astuces : allumer une bougie, faire teinter une petite cloche... À 4 ans, tout ça se comprend mais n'espérez pas faire une séance de plus de 3 minutes

Plus l'enfant grandit, plus les séances peuvent s'allonger. À partir de 7 ans, on peut tenter des séances de 5 à 10 minutes, tout en faisant en sorte que ces minutes soient "pleines" et vécues dans de bonnes conditions. 

Comment procéder avec un enfant ?

Avec les enfants, le mimétisme fonctionne : prenez le temps, vous, de bien vous asseoir, en tailleur ou sur une chaise, le dos bien droit, et de l'inciter à prendre conscience de sa respiration, pour qu'il sente son ventre se gonfler d'air puis se vider

S'il refuse de participer à la séance, ou si son attention commence à s'étioler, le mieux reste encore de lui demander de se concentrer sur sa respiration. Après la séance, réussie ou pas, prenez le temps d'échanger avec votre enfant : qu'a-t-il ressenti ? Est-ce qu'il a aimé ? Pourquoi n'a-t-il pas aimé ? 

Ce petit débriefing permet de clore la séance et lui donne surtout la possibilité de s'exprimer. Et puisque les enfants apprécient qu'on les écoute quand ils ont quelques chose à dire, ils se pourraient qu'ils prennent goût à la séance.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Vidéo Enfants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795744786
Stress, concentration : les bienfaits de la méditation pour les enfants
Stress, concentration : les bienfaits de la méditation pour les enfants
Il n'y a pas d'âge pour commencer à méditer. Tout le monde peut apprendre à se détendre de cette façon. Le médecin Michel Cymes nous explique comment nous y prendre avec les enfants.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/stress-concentration-la-meditation-utile-aussi-pour-les-enfants-7795744786
2018-11-29 11:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0CBP2_QPI5nOYGD69K09Nw/330v220-2/online/image/2015/0122/7776298774_la-meditation-harmonie-entre-soi-et-le-monde.jpg