2 min de lecture Maladies

Santé : "Un rhume ça ne se soigne pas", assure Michel Cymès

Tout le monde a déjà eu un rhume. Une maladie bénigne pour laquelle il n'existe qu'un seul traitement efficace : la patience.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Santé : "un rhume ça ne se soigne pas", dit Michel Cymès Crédit Image : Thinkstock / gpointstudio | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Noé Blouin

Nous nous intéressons aujourd'hui à une maladie que tout le monde connaît : le rhume. Avec pas moins de 18 millions de consultations par an, le rhume représente 3% des visites chez le généraliste et on ne va pas se mentir, ça fait souvent l’objet d’une médication qui n’est pas indispensable. C’est une litote que de dire les choses ainsi.


On ne soigne pas un rhume avec des médicaments. Je dirais même plus : le rhume, ça ne se soigne pas. On doit attendre que ça passe. Vous en avez pour une dizaine de jours. En conséquence, la meilleure façon d’appréhender le rhume, c’est de se dire qu’il ne passera pas par vous et de ne pas l’attraper.


C’est vrai, on ne choisit pas d’avoir un rhume,  mais on peut essayer d’optimiser les choses de manière à ce que le rhume ne choisisse pas de nous attraper. Vous voyez la nuance ? Ce que je veux dire, c’est qu’il y a des choses à faire si l’on veut se donner une chance de mettre son nez à l’abri de l’infection.

Maintenir à distance ceux qui ont déjà un rhume

À faire, donc : du sport, manger équilibré, bien dormir. Ce sont des basiques, ça sert pour tout et c’est donc efficace contre le rhume.

À faire également : aérer votre intérieur et, quand vous commencez à mettre le chauffage (ce qui est déjà le cas chez pas mal de foyers), être raisonnable, car une température supérieure à 20 degrés vous assèche les muqueuses et altère votre capacité à vous défendre contre les virus.

À lire aussi
Un avis d'impôt sur les revenus (illustration) gaz
Impôts, gaz, Ce qui change pour votre budget au 1er décembre

Enfin, repérer ceux qui ont déjà un rhume, les maintenir à distance et vous laver les mains si vous avez pris l’ascenseur avec eux, si vous craignez d’avoir touché les mêmes objets qu’eux, ou les mêmes poignées de porte.

Une chose à faire : être patient

Et si, malgré tout on l’attrape ce satané rhume, il faudra surtout être patient. Bien sûr, vous pouvez vous faire du bien avec des inhalations à base d’huiles essentielles. Je vous conseille le thym et l’eucalyptus : pour déboucher le nez, ça aide ! Mais il y a tout un tas de choses qui ne servent à rien et je tiens à les rappeler parce que beaucoup de patients les font par réflexe en se disant : "on sait jamais".


Je pense au Paracétamol, à l’Ibuprofène ou à l’Aspirine sur lesquels on a tendance à se jeter dès qu’on a un moindre bobo. Ce sont des médicaments qu’on prend à tire-larigot et parfois sans discernement. Ce qui est sûr, c’est que contre le rhume, ils ne vous serviront à rien. Après, si vous avez de la fièvre (mais une vraie fièvre hein, à 39, pas une petite fièvre à 37°5), là, oui, vous pouvez en prendre.

Enfin, en cas de toux grasse, gardez-vous des sirops. Parce que la toux sert précisément à évacuer les sécrétions des bronches. Si vous l’empêchez de s’exprimer, vous ne faites rien d’utile. Au contraire, il ne faut pas lutter contre les réflexes naturels du corps et la toux en est un.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladies Santé Hiver
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants