3 min de lecture Changement climatique

Réchauffement climatique : 74% des médecins observent une hausse des maladies

74% des médecins observent une hausse des maladies leur paraissant en lien avec le climat. Malgré un manque de formation, les médecins prennent en compte les conséquences climatiques sur leurs patients.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Réchauffement climatique : 74% des médecins observent une hausse des maladies Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Esther Serrajordia

De plus en plus de médecins prennent en compte les conséquences du réchauffement climatique sur leurs patients. Une réalité du quotidien malgré une absence de formation à ce sujet.

Je tousse d’avantage, ça me gratte-là d’un coup et puis j’ai un goût bizarre dans la bouche quand je bois de l’eau du robinet, ça ne serait pas à cause de la pollution, ça docteur ? 78% des médecins interrogés confient devoir répondre davantage qu’hier à des questions du patient mettant en lien maladie et problèmes environnementaux. 

Tel est le résultat d’un sondage réalisé par le magazine de presse médical Le Généraliste qui s’est intéressé à la manière dont les conséquences du changement climatique influent sur la pratique médicale. Un intérêt de la part du patient mais également du médecin qui doit désormais en tenir compte. De toute façon il n’a pas le choix, les pathologies changent en même temps que le climat évolue. 

Ainsi, toujours selon ce sondage, 74% des médecins généralistes observent une hausse des maladies leur semblant en lien avec le climat. Il y a donc un intérêt grandissant du patient pour ces questions mais le médecin n’a pas toujours la réponse.

Une demande forte de formation sur ce sujet

À lire aussi
Des éclairs dans le ciel (Illustration). Inde
Inde : pourquoi le nombre de morts foudroyés augmente

Les médecins ne sont pas encore formés à cette thématique. On va prendre un exemple concret, imaginez un patient qui rentre chez son médecin : "Docteur, ce matin j’ai écouté La Minute Verte et j’en suis sur, je suis totalement contaminé par les perturbateurs endocriniens, est-ce que je suis foutu ?". Le médecin peut être un peu désappointé car sur la pollution industrielle, les perturbateurs endocriniens ou les micro-particules, c’est tout récent, on ne peut pas diagnostiquer l’influence comme un rhume

De nombreux professionnels demandent que les écoles de médecines forment davantage les praticiens sur ce sujet car pour l’instant ce n’est pas le cas. Le 1er janvier, une tribune publiée par le journal Libération appelait à une meilleure formation des médecins aux problèmes environnementaux et à une meilleure intégration de la nature dans la réflexions des blouses blanches.

Certains généralistes sont informés

Ce sondage n’est que la photographie d’un instant mais certains généralistes posent désormais davantage de questions sur l’environnement du patient, ses habitudes alimentaires ou prescrivent des médicaments dénués de certaines substances afin de prendre en compte l’impact du changement climatique sur la personne poussant la porte de leur cabinet. 

Il faudrait désormais que l’institution accélère pour sensibiliser la profession afin de ne plus laisser l’improvisation de mise dans les cabinets, ça urge, vite !

Le plus : et si on en était qu'au début des incendies en Australie ?

Les images sont terribles, on a vu ces foules tentant d’échapper aux flammes, ces animaux fuyant les forêts réduites en cendre, l’équivalent d’une région française comme l’Île-de-France brûlée totalement. 

Les autorités craignent désormais pour les jours à venir car le vent soufflera fort et les températures passeront au dessus de 40 degrés. Le Premier ministre australien a la réponse pour rassurer ses concitoyens, il appelle à… la patience. Très rassurant.

La note : 16/20 à la cérémonie des Golden Globes

L’antichambre des oscars, la soirée de la presse étrangère à Hollywood qui remet ses récompenses aux films de l’année a décidé de se verdir. Le tapis rouge sera recyclé pour d’autres cérémonies, plus de bouteille plastique, uniquement de l’eau dans des bouteilles de verres et un menu totalement vegan. 

Léonardo DiCaprio, très engagé pour sauver la planète est ravi. Ça tombe bien il est nommé dans la catégorie meilleur acteur, vous le sentez l’homme qui va passer une belle soirée dimanche 5 janvier ? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique Environnement Médecins
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants