1 min de lecture Maladies

Qu’est-ce qu’une amibe "dévoreuse de cerveau" ?

ÉCLAIRAGE - En Floride, un patient américain est décédé après avoir contracté une forme rarissime d'amibe "dévoreuse de cerveau". De quoi s'agit-il réellement ?

Dessin d'amibe de Christian Gottfried Ehrenberg (illustration)
Dessin d'amibe de Christian Gottfried Ehrenberg (illustration) Crédit : Domaine public
Camille Descroix
Camille Descroix

En Floride, un patient américain a contracté, vendredi 3 juillet, une forme rarissime d'amibe. Surnommée amibe "dévoreuse de cerveau", elle est souvent mortelle et s'attrape dans l'eau, par le nez, pour s'attaquer au cerveau.

Cette forme rare a été détectée dans le comté de Hillsborough et inquiète les autorités sanitaires. Ces micro-organismes vivent dans les eaux chaudes (plus de 25 °C), principalement dans les eaux douces comme les lacs et les rivières. Ils pénètrent par les narines et se propagent jusqu'au cerveau. Dans 95% des cas, les personne contaminées en meurent, selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire alimentation, environnement, travail (Anses).

La contamination est plus susceptible de se produire entre juillet et septembre. Depuis 50 ans, 310 cas ont été recensés dans le monde et seulement 11 personnes ont survécu. En Floride, 37 cas d'amibe ont été identifiés depuis 1962. Les autorités sanitaires conseillent de bien garder le nez bouché pendant la baignade, voire d'utiliser un pince-nez pour éviter tout risque.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladies Floride États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants