1 min de lecture Santé

États-Unis : un cas d'amibe "dévoreuse de cerveau" confirmé en Floride

VU DANS LA PRESSE - Un américain a contracté une forme rarissime d'amibe "dévoreuse de cerveau".

Dessin d'amibe de Christian Gottfried Ehrenberg (illustration)
Dessin d'amibe de Christian Gottfried Ehrenberg (illustration) Crédit : Domaine public
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

C'est un cas extrêmement rare. Un patient en Floride a contracté vendredi 3 juillet, une forme rare d'amibe, dite "mangeuse de cerveau", selon des responsables de la santé. Le département de la Santé de Floride a déclaré vendredi qu'un cas de cette amibe souvent mortelle appelée Naegleria fowleri, avait été détecté dans le comté de Hillsborough.

C'est le New York Post qui relaye cette information. Ce parasite se trouve naturellement dans les eaux douces à fortes températures (plus de 25 degrés) et peut mettre la vie en danger lorsqu'il pénètre dans le corps par le nez pour s'attaquer au cerveau. L'infection est plus susceptible de se produire en juillet, août et septembre lorsque l'eau est plus chaude, a indiqué le DOH Hillsborough (département de la santé de Floride). "Naegleria fowleri se trouve dans de nombreux lacs, étangs et rivières d'eau douce aux États-Unis, mais est plus fréquent dans les états du sud", a indiqué l'agence.

Depuis 1962, il n'y a eu que 37 cas confirmés d'amibe en Floride. Les autorités conseillent aux habitants de garder le nez bien fermé pendant leurs baignades afin d'éviter tout contact entre les eaux chaudes et le nez. Elles conseillent également d'utiliser un pince-nez.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé États-Unis Floride
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants