2 min de lecture Santé

Piercing : les conseils de Michel Cymes pour éviter les infections

Arborer un bijou sur les oreilles, la langue, les narines ou le nombril exige des règles d'hygiène très strictes afin d'éviter les maladies ou infections.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes livre ses conseils pour se faire poser un piercing Crédit Image : ROB KIM / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Nicolas Barreiro

On peut aimer, ne pas aimer, être pour, être contre, mais en aucun cas rester sourd aux quelques conseils qui pourraient vous être utiles si vous êtes tenté par cette pratique de plus en plus répandue.

Le premier risque, c’est celui de la réaction allergique. Quand elle survient, c’est souvent à cause du nickel qui est le plus allergisant des métaux, ce pouvoir s’exerçant d’ailleurs plus sur les femmes que sur les hommes. Vous avez alors ce qu’on appelle un eczéma de contact. Apparition de plaques rouges sur la peau, démangeaisons… Dans ce cas, mieux vaut renoncer.

Autre risque, qui concerne cette fois le piercing oral. Sachez qu’il augmente le risque de fracture de la dent et de maladie gingivale. Et puis vous avez le gros risque, celui de l’infection microbienne ou de l’infection virale et de l'hépatite voire HIV. Mais là, on est dans des cas de non-respect des règles d’hygiène. C’est rare, mais ça existe.

Bien choisir son professionnel

La loi impose au professionnel d’avoir suivi une formation et d’afficher l’attestation qui le prouve dans la salle d’attente. Par ailleurs, son activité doit être déclarée auprès de l’Agence régionale de santé. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez rebrousser chemin. Mais il y a d’autres critères sur lesquels il est hors de question de transiger.

À lire aussi
30 ans de la convention des droits de l'enfant Santé
Michel Cymes : où en est-on des droits de l'enfant en France ?

Avant de percer quelque zone du corps que ce soit, le professionnel doit la nettoyer avec une solution antiseptique et utiliser des pinces stérilisées à usage unique. S’il passe outre, fuyez ! De même, s’il ne s’est pas lavé les mains ou s’il ne porte pas des gants à usage unique. 

Les gants, je peux vous dire que c’est un bon indice. Le pro du piercing est censé en utiliser des tonnes. Il faut bien sûr en changer entre deux clients mais le professionnel doit aussi en changer pour un même client chaque fois qu’il est amené à toucher tout objet étranger à la réalisation du piercing. Et ce n’est pas fini : changement de gants obligatoire aussi en cas de perçages successifs sur des zones corporelles différentes.

Enfin, le professionnel doit enlever ses bijoux et réaliser le piercing dans une pièce dédiée à cela. Si la pièce fait aussi office de magasin, il y a un problème. Toutes ces règles doivent être scrupuleusement respectées. Celui qui les viole, viole aussi la loi et vous met en danger.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants