1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : quelle est la vitesse idéale pour débuter la course à pied ?
2 min de lecture

Michel Cymes : quelle est la vitesse idéale pour débuter la course à pied ?

Débuter la course à pied n'est pas une mince affaire. Vous ne pourrez d'abord pas courir très vite, ni longtemps. Ça tombe bien, le mieux est de commencer lentement.

Une jeune femme qui pratique la course à pieds
Une jeune femme qui pratique la course à pieds
Quelle est la vitesse idéale pour débuter la course à pied ?
39:08
Michel Cymes

On parle de la vitesse et plus précisément de la vitesse à laquelle vous devez courir lorsque vous commencez la course à pied. Alors, autant vous le dire tout de suite, au début, vous ne pourrez pas courir très vite, très longtemps.

Commencez par évaluer votre sortie en nombre de minutes. Oubliez vitesse et distance. Au début, vous devez habituer votre corps, vos muscles, vos articulations à se construire une condition physique générale pour s’acclimater aux sensations de l’exercice spécifique qu’est la course à pied. Et bien entendu, plus vous en ferez, plus votre habitude de course va se développer, pour vous permettre de passer à l’étape 2. Celle où on commence à être capable de petites performances.

Pour les premières sorties, le mieux est de marcher ET de courir quand on débute. En fait, vous n’aurez pas vraiment le choix : vous ressentirez certainement l’envie de marcher après vos 5 ou 10 premières minutes de course. D’abord, ce n’est pas la fin du monde : faites-le, marchez ! Mais à une bonne allure, pendant 2 ou 3 minutes, et hop, vous vous remettez à trottiner.

Vous devez maîtriser votre respiration

Pour ce qui est de la vitesse quand même, sans pour autant parler de km/h, faites un test : vous devez maintenir une conversation, en courant, sans que votre essoufflement ne soit trop important. Là vous êtes à la bonne allure. A l’inverse, si vous arrivez à chanter votre chanson favorite, c’est que vous êtes trop lent, vous pouvez accélérer un peu.

À lire aussi

On débute lentement. Concernant la respiration, laissez votre rythme cardiaque monter tranquillement. Faites l’effort de dissocier les mouvements de vos jambes, de votre rythme de respiration. Je vois des gens faire "respi alternée, forte, idem, rythme de foulée". Vous ne faites pas ça quand vous marchez ? Et bien, ne le faites pas en courant : quand bien même vous aurez une fréquence de foulée rapide, votre séquence inspiration/expiration devra rester sous contrôle.

La course à pied, même pour vous qui débutez, c’est une question de rythme, et de relâchement. C’est pour ça que les champions vous donnent ce sentiment de facilité : ils sont relâchés, tout en souplesse. Quand vous courez, laisser vos épaules bouger, desserrez la mâchoire, mettez de la légèreté dans vos mains, allez jusqu’à ne pas froncer les sourcils. Le relâchement est une démarche volontaire, on peut tous y arriver et croyez-moi, vous serez surpris de vous apercevoir à quel point la séance devient facile.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/