2 min de lecture Santé

Michel Cymes : que faire contre les testicules qui pendent

Ce matin, Michel Cymes se penche sur l’un des complexes les plus fréquents de la gent masculine, celui des testicules qui pendent.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Que faire contre les testicules qui pendent Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes Journaliste

Je sais bien que ça peut faire sourire, qu’on a l’impression d’être immergé dès potron-minet dans un dessin du regretté Reiser mais, trêve de plaisanterie, ce complexe est une réalité. Il n’y a guère que la taille de leur pénis (fausse question par ailleurs, mais on en parlera une autre fois) qui obsède plus les hommes que cette affaire de pesanteur.

Dans ce domaine, tous les hommes ne sont pas logés à la même enseigne. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces différences. Le principal, c’est l’âge. Le temps qui passe fait que les muscles se relâchent. Et comme c’est un muscle, le fameux muscle crémaster, qui soutient le tout. S’il faiblit, vous voyez le topo.

Ensuite, il y a la loi universelle de la gravitation. Pour faire court, nous savons tous, depuis Isaac Newton, que plus ça pèse, plus ça tombe. Certains se rappellent peut-être la formule apprise au lycée, en cours de physique, P=mg. Enfin, il se trouve certaines voix pour montrer du doigt les caleçons larges qui ne soutiendraient pas l’appareil reproducteur masculin, mais ça, c’est un peu plus discutable. 

Des suspenseurs pour le confort

Certains seront heureux d'apprendre qu'il est possible d'agir à ce niveau-là lorsqu'on se trouve disgracieux. On trouve, dans les pharmacies, des suspenseurs. C’est particulièrement indiqué si vous êtes sportif. Côté confort, vous verrez tout de suite la différence. Et ça évite que la situation se dégrade. 

À lire aussi
Manchester en plein confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus Angleterre
Coronavirus : décès d'un enfant de 5 ans en Angleterre

Mais une fois qu’on est rhabillé, en marge des considérations purement esthétiques, le problème reste entier pour tous ceux qui ont parfois l’impression de macérer dans leurs sous-vêtements ou se plaignent de douleurs lorsqu’ils ont des relations sexuelles.

La chirurgie pour l'esthétique et le confort

Dans certains cas, il est possible de recourir à la chirurgie. La manip consiste en un lifting. On retend la peau. C’est d’autant plus pratiqué que quelqu’un, un people, et pas n’importe lequel, a levé le tabou. George Clooney a fait savoir, via un journal italien, qu’il n’aimait pas les rides mal placées et qu’il s’était fait tendre la peau des testicules. 

Ce genre d'intervention dure moins d’une heure et pour une bonne cicatrisation, il vous sera interdit de faire du sport pendant un mois au moins. Et quand je parle de sport, j’inclus celui dit "en chambre" car la moindre érection peut tout mettre parterre. C’est d’ailleurs pour ça qu’on prescrit aux patients un traitement qui empêche les érections. Une sorte d’anti-viagra.

Vous devriez vous en sortir pour 3.000 euros environ. Et dans la mesure où la Sécurité sociale considère que l’intervention relève du confort personnel, cette somme sortira de votre bourse, comme de bien entendu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Homme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants