2 min de lecture Santé

Michel Cymes : les chaises hautes des restaurants sont des nids à bactéries

Si vous êtes amenés à aller en famille dans un restaurant où l’on ne manquera de vous proposer une chaise haute pour le dernier de vos rejetons, ne faites pas l’économie du coup de chiffon préventif.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes : les chaises hautes des restaurants sont des nids à bactéries Crédit Image : François GUILLOT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes Journaliste

Nous devons cette enquête à nos confrères de la BBC qui se sont acoquinés avec des scientifiques pour réaliser des prélèvements sur des chaises hautes mises à la disposition de la clientèle (quand je dis clientèle, il s’agit évidemment des tout-petits) par une dizaine de restaurants d’une ville anglaise.

Donc, j’anticipe les objections. Oui, on est bien en Angleterre. Non, ça ne se passe pas en France. Mais de vous à moi, on est en droit de se dire que s’il y a problème Outre-Manche, il y a fort à parier que nous puissions nous-aussi être concernés. Et le problème, apparemment, c’est la propreté.

Eh bien, disons que les prélèvements ont montré que ces chaises hautes étaient des nids à bactéries. Et au fond, on n’est que moyennement étonné. Parce que les restaurants qui ont été testés étaient soit des cafétérias de grands magasins, soit des enseignes internationales que je ne vais pas citer mais dont je vous dirai qu’on y trouve des hamburgers, du poulet frit, du café sous toutes ses formes, bref, des enseignes où il y pas mal de passage, où dès qu’une table se libère, on la nettoie à la va-vite avant qu’elle soit réattribuée aux clients suivants.

La chaise haute, pas la priorité du personnel ?

Alors, le petit coup d’éponge sur la table, difficile de passer outre, mais vous comprendrez que la chaise haute, ça n’est pas forcément la priorité du personnel par ailleurs souvent soumis à des cadences d’enfer. Les bactéries retrouvées sur les chaises-hautes étaient de quel ordre ? Méchantes ? Pas méchantes ? Pas trop méchantes, je dois à la vérité de le reconnaître.

À lire aussi
Un médecin ausculte un patient présentant des symptômes du coronavirus le 17 février 2020 à Wuhan en Chine. coronavirus
Coronavirus : l’OMS tord le cou à plusieurs fake news

Le médecin responsable de l’enquête a confirmé que les bactéries détectées, même si elles n’avaient rien à faire là, ne présentaient aucun risque pour la santé des enfants qui étaient susceptibles de s’asseoir sur ces chaises-hautes. Leur présence témoignait simplement de l’absence d’un nettoyage en bonne et due forme.

Parmi les bactéries trouvées, il y avait la célébrissime Escherichia Coli. Normalement, un coup de chiffon suffit à la faire disparaître. Mais là, visiblement, le coup de chiffon n’avait pas été donné.

La bactérie Escherichia Coli n’a pourtant pas bonne réputation. C’est vrai que cette bactérie a été impliquée dans pas mal d’épidémies alimentaires. Mais il faut savoir qu’il existe plusieurs souches de Escherichia Coli. Quelques-unes seulement sont pathogènes. Et la plupart sont inoffensives. D’ailleurs, Escherichia Coli, on la retrouve dans pas mal de tubes digestifs, à commencer par celui de l’homme.

Pour finir, ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que si vous êtes amenés à aller en famille dans un restaurant où l’on ne manquera de vous proposer une chaise-haute pour le dernier de vos rejetons, ne faites pas l’économie du coup de chiffon préventif. Soit vous le demandez, soit vous le passez vous-même avant de vous asseoir dans la chaise-haute. Enfin.  Quand je dis "vous asseoir" Je parle des gamins, bien sûr. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Enfance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants