1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : les 5 précautions à prendre pour éviter les coups de chaleur cet été
2 min de lecture

Michel Cymes : les 5 précautions à prendre pour éviter les coups de chaleur cet été

Les vacances approchent et avec elles l’inévitable coup de chaleur qui nous guette si l’on ne prend pas un minimum de précautions.

Le soleil (image d'illustration)
Le soleil (image d'illustration)
Crédit : DR
Les conseils de Michel Cymes pour éviter l'insolation cet été
02:59
CYMES_245300
Michel Cymes
Animateur

Je ne voudrais pas jouer les oiseaux de mauvais augure mais comme chaque année on y a droit, je préfère prendre les devants. 

D’abord, je précise que, même si personne n’est à l’abri, le coup de chaleur menace plus particulièrement les enfants en bas âge et les séniors qui, par étourderie ou inconscience, s’exposent trop longuement au soleil. 

Ce qui provoque inévitablement une surchauffe de l’organisme et peut se traduire par de la fièvre, des rougeurs, des maux de tête voire des vomissements, avec de potentielles séquelles du type crampes ou troubles neurologiques. 

1 - Boire de l'eau sans attendre d'avoir soif

Des mesures basiques permettent de prévenir ce coup de chaleur. D’abord, boire régulièrement. Certains enfants n’ont pas ce réflexe et attendent d’avoir soif pour réagir. Il faut donc y penser pour eux et leur recommander le meilleur des breuvages : l’eau, tout simplement. 

À lire aussi

Quant aux personnes âgées (l’épisode caniculaire de 2004 nous l’a rappelé), on sait qu’elles ressentent plus difficilement la sensation de soif. Il faut donc veiller sur elles également. 

2 - Se couvrir la tête

Autre impératif : se couvrir la tête. Chapeau, casquette, béret, parasol… Faites votre choix mais ne restez pas à découvert sous le cagnard.

On peut être victime d’un coup de chaleur sans pour autant avoir passé des heures sous le soleil. Il n’est pas obligatoire d’être exposé au soleil. Vous pouvez très bien en être victime dans un endroit clos du style voiture, caravane ou si vous restez des heures dans un bâtiment, une cabane par exemple, avec un toit en tôle.

3 - Adapter ses traitements médicaux

Enfin, et ça on l’oublie parfois, certains traitements médicaux méritent d’être réduits lorsqu’il fait chaud. Donc si vous prenez des médicaments régulièrement, parlez-en à votre médecin pour qu’au besoin il adapte votre traitement.

Mais là, je vous parle du coup de chaleur classique. Parce qu’il existe aussi le coup de chaleur d’exercice. Ça, ça concerne les sportif. Le problème, avec l’été, c’est que tout le monde se sent une vocation de sportif après avoir parfois fonctionné au ralenti durant l’année.

4 - Pas de sport quand le soleil est au zénith

Donc, en plus des conseils déjà énoncés, en voici une demi-douzaine d’autres. Pas de sport quand le soleil est au zénith. Hydratation impérative avant, pendant et après l’effort, en forçant un peu sur la dose.

Pour votre tenue de sportif : dès lors que vous bougez, choisissez des couleurs claires plutôt que des couleurs sombres qui captent la chaleur. Pas de sport torse nu, même si vous avez l’impression que le soleil ne vous brûle pas la peau. C’est le frottement de l’air dû au déplacement qui vous fait croire ça et vous mène en bateau.

5 - Crème solaire et lunettes au bord de l'eau

À propos de bateau, paire de lunettes impératives si vous en faites à cause de la réverbération de l’eau. Enfin, crème solaire pour tout le monde. Si vous suivez ces conseils, a priori, vous ne prenez qu’un seul risque : celui de passer d’excellentes vacances.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/