1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : insectes, méduses, oursins...Comment soigner les piqûres de l'été
2 min de lecture

Michel Cymes : insectes, méduses, oursins...Comment soigner les piqûres de l'été

Au bord de la mer ou à la campagne, vous n'êtes pas à l'abri de vous faire piquer cet été. Les conseils de Michel Cymes pour réagir au mieux.

Méduse
Méduse
Michel Cymes explique comment soigner les bobos de l'été
02:51
Michel Cymes

Il va sans dire que je souhaite que cette chronique soit la plus inutile que vous n’ayez jamais entendue. Néanmoins, comme disait Lénine, "Les faits sont têtus". Et j’ajouterai : "Les statistiques imparables".

Ce qui fait qu’à l’arrivée, oui, cet été il y a aura forcément, au chapitre des bobos estivaux, des piqûres à propos desquelles mieux vaut savoir AVANT comment il conviendra de réagir si vous êtes concerné ! 

On a le choix. Les insectes, les méduses, les vives, les oursins… Tenez, on va commencer par les oursins. L’avantage, c’est que le piquant de l’oursin n’est pas venimeux. L’inconvénient c’est qu’il peut y avoir infection. Donc, en cas de piqûre, la priorité, c’est de retirer ce qui s’est enfoncé dans la peau.

Je vous conseille vivement, où que vous alliez cet été, de toujours avoir une pince à épiler avec vous. Ensuite, bien sûr, vous désinfectez la plaie. 

Méduses et vives : rincer rapidement

À lire aussi

Puisqu’on est au bord de la mer, restons-y. Avec les méduses et les vives. Les vives habitent le sable du sud de la France. Forcément, elles trouvent qu’on les dérange un peu trop l’été. Du coup, elles se vengent avec leur venin et vous le sentez passer.

Réflexe numéro 1 après avoir été piqué : plonger la plaie dans de l’eau chaude, très chaude, sans bien sûr risquer de vous brûler. Réflexe numéro 1 bis : consulter en urgence. Entre temps, vous pouvez prendre du paracétamol pour atténuer la douleur. 

La douleur, vous allez la ressentir aussi si vous croisez des méduses. Et votre premier réflexe sera de vous gratter. Sauf que c’est précisément ce qu’il ne faut pas faire. Une légende veut que l’on urine sur la plaie. C’est, vous faîtes bien de le dire, une légende. Donc ça aussi, on évite.

La piqûre de méduse, ça se règle en 5 étapes. Je rince la plaie à l’eau de mer, sans jamais frotter. Je recouvre la plaie de sable et je laisse sécher. Je retire le sable à l’aide d’une carte de crédit, ce qui permet de débarrasser la peau des cellules urticantes. Je rince. Je mets de l’antiseptique.

Accessoirement, je signale qu’une méduse morte échouée sur la plage conserve sa capacité à vous nuire. Donc, vous n’y touchez pas.

Insectes : d'abord éviter de les attirer

Et contre les insectes ? Deux possibilités. Si la piqûre se trouve dans la bouche ou près des yeux, on ne prend même pas le temps de discuter, on court aux urgences.

Si l’insecte vous a laissé son dard en cadeau (c’est le cas avec les abeilles), vous ressortez la pince à épiler que je vous ai conseillé d’avoir à portée de main pour le retirer. Faire vite et doucement, je sais, c’est tout un art… 

Mais contre les insectes, on peut aussi la jouer fine. En évitant de les attirer. Si vous avez des boissons ou des aliments sucrés près de vous, vous verrez que les insectes seront vos meilleurs amis. Même chose si vous portez des couleurs vives ou même, devinez quoi… du parfum. À savoir si votre lieu de vacances est infesté d’insectes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/